Suspense

Dossier chroniques Suspense

L’historien Shlomo Sand, auteur de Comment le peuple juif fut inventé, se met avec La mort du Khazar rouge au roman policier.

Leonardo Padura : La Habana me llama

La transparence du temps, neuvième épisode de la série que Leonardo Padura consacre à Mario Conde, exprime les contradictions cubaines.

Et pendant ce temps, à Paris…

Le premier roman de Dov Alfon, Unité 8200, thriller d’espionnage, a de quoi réjouir les amateurs de bons divertissements. Bien informé, délicieusement malin et mené prestissimo, il a tout pour séduire.

Policier des glaces

Voici le nouveau best-seller de l’Islandais Arnaldur Indridason, qui s’inscrit dans la tradition des polars nordiques des années 1960, explorant la question du crime dans les social-démocraties protectrices et prospères

Polar de moyenne montagne

Le commissaire parmesan Soneri, créé par Valerio Varesi, prend des vacances dans son village natal des Appenins. Disparitions, suicides et assassinats l’empêcheront de trouver le repos auquel il aspirait.

Un dirigeant parfait

Bill Clinton a écrit un polar du point de vue de « l’homme le plus puissant du monde ». Ce livre décevant permet néanmoins de penser comment le président des États-Unis est devenu un personnage de fiction, et les conséquences politiques de ce changement de statut.

Courses-poursuites sur trois continents

Avec Trafiquants § Associés, le grand reporter Sebastian Rotella superpose à la question du trafic de clandestins celle des agissements criminels de grands groupes financiers américains pour inventer un récit d’action et d’aventures à la fois très bien informé et très virtuose.

Écossais noir

L’Écosse du polar urbain a deux décors principaux : Glasgow chez William McIlvanney et Édimbourg chez Ian Rankin. Ce dernier livre une nouvelle aventure réjouissante de son héros l’inspecteur John Rebus, intitulée Le diable rebat les cartes.

Trois assassinats

Rideaux de fer partout baissés sur des boutiques à vendre, graffiti couvrant les murs, poubelles non ramassées, embouteillages monstre, manifestations permanentes… telle est l’Athènes dont parle Petros Markaris dans ses romans policiers « de crise ».

Meurtre dans un abri de jardin anglais

Un soir, dans un pub, Eva Dolan a entendu deux hommes parler des étrangers illégaux qu’ils employaient dans leurs entreprises. « La brutalité » des pratiques « managériales » qu’ils décrivaient et considéraient comme normales l’a traumatisée. Le souvenir de cette conversation l’a poussée à écrire Les chemins de la haine, son premier roman policier.

D’irrésistibles espions

Mick Herron possède dans le domaine de ce qu’on appellera, faute de mieux, le roman d’espionnage une des plumes britanniques les plus talentueuses de la décennie.

Les questions du commissaire Mikami

Six-quatre, de Hideo Yokoyama est en grande partie un roman d’enquête sur les dissimulations et diktats du monde du travail, une peinture, vue par les yeux d’un protagoniste intègre, du conflit entre le désir de faire ce qui est juste et le devoir d’obéir à l’autorité.

Conte meurtrier avec arachnide

Le commissaire Adamsberg, se penche une nouvelle fois dans Quand sort la recluse, de Fred Vargas, sur de bizarres énigmes : le décès dans la région languedocienne de vieux messieurs mordus par une araignée dont le venin n’est pourtant jamais fatal.

Enquêtes en Égypte

Parker Bilal, pseudonyme de l’auteur anglo-soudanais Jamal Mahjoub, nous permet dans ses romans policiers de nous aventurer dans la chaleur poussiéreuse et le désordre égyptiens.

Derniers feux
au 36, quai des Orfèvres

Le 36 : histoire de poulets, d’indics et de tueurs en série de Patricia Tourancheau est un livre sur le quai des Orfèvres, qui déménage cette année pour se transporter aux Batignolles.

Partie
de Cluedo
en Érythrée

Une quinzaine d’années après la trilogie du commissaire De Luca, Carlo Lucarelli scrute toujours l’histoire italienne, en se penchant sur le désastre érythréen.

Avraham Avraham, l’homme qui doute

Les romans policiers de Dror Mishani, autant que des enquêtes bien ficelées, sont une bonne introduction à la vie de la petite bourgeoisie israélienne.

Polar de tempête

Peter May, né à Glasgow, a été journaliste, créateur de séries télévisées, et est aujourd’hui célèbre dans le domaine du roman noir pour une trilogie écossaise qui se déroule sur Lewis, une île septentrionale des Hébrides extérieures.

L’homme qui prenait le roman policier au sérieux

« Je suis l’une des rares personnes… à peu près éduquée qui prend le roman policier au sérieux. Un jour quelqu’un réussira à en faire de la vraie littérature… et je suis assez égoïste pour espérer que ce sera moi », disait Dashiell Hammett.

Opera seria et buffa
pour ‘ndrangheta

Dans Le Pacte du petit juge de Mimmo Gangemi, lecture réjouissante sur la ‘ndrangheta, le juge Roberto Lenzi et le mafieux Don Mico Rota tente chacun d’être un chat et de transformer l’autre en souris .

Lew Archer, le détective réticent

Ross Macdonald a changé la nature des motifs criminels ; chez lui ils ont presque toujours pour origine une faillite parentale, sur fond de tourments très anciens qui viennent sans relâche hanter le présent.

Le détective privé : réalités et légendes

The Legendary Detective analyse l’histoire des privés et de leurs agences, tente de comprendre comment la culture du XXe siècle est parvenue à créer un de ses mythes les plus puissants à partir d’une réalité ennuyeuse.

Dave Robicheaux est fatigué

Dave Robicheaux, inspecteur de la brigade criminelle de La Nouvelle-Orléans, détective privé, puis shérif adjoint dans la ville d’Iberia est apparu pour la première fois dans La Pluie de néon. Il revient pour la vingtième fois dans Lumière du monde.

De Keflavík
à Lahore

Le commissaire Erlendur mène deux enquêtes dans Le Lagon noir, le dernier roman de l’Islandais Arnaldur Indridason, tandis qu’un groupe de terroristes s’empare d’un palace de Lahore dans Hôtel Arcadia de l’Indienne Sunny Singh, un thriller qui n’est pas sans qualités.