Littérature française

Déroutes polyphoniques

Yanick Lahens nous plonge avec Douces déroutes dans la ville de Port-au-Prince pour suivre plusieurs destins, tous hantés par l’assassinat politique d’un juge.

Jours d’orage

Si le soleil italien écrasait les protagonistes d'Un été, précédent roman de Vincent Almendros, ce sont les nuages bas d’août qui opèrent dans Faire mouche. Et les mouches, présence envahissante, dès les premières pages.

Un arpenteur de la mémoire

Jacques Josse se plonge dans son passé, dans la mémoire même de son écriture. Comptoir des mots revient sur le choc initial qu’a été pour lui la lecture des poètes de la Beat Generation.

La Sicile en ébullition

Revoilà la Sicile, éruptive et mystérieuse, avec un texte qui se veut utérin et renvoie au cordon ombilical rattachant à son île natale Andrea Genovese, poète résidant à Lyon.

Pour l’amour d’une flamme

La rupture prend des formes diverses dans le nouveau roman de Maryline Desbiolles : une catastrophe terrible à la fin des années cinquante, et ce qui transforme un jeune homme en adulte.

Le temps incarné

Pierre Parlant déroule le détail de ses rêveries et pérégrinations inspirées par un artiste florentin du XVIe siècle : Jacopo Carruci, dit le Pontormo.

La légende d’Ysé

Ce fut la plus foudroyantes des rencontres, en 1900 : la publication de la correspondance entre Paul Claudel et Rosalie Vetch est un bel événement.