Littérature étrangère

Dans le silence du Vorarlberg

Héritages est le premier tome d’une trilogie dans laquelle l’écrivaine autrichienne Monika Helfer sonde sa propre histoire familiale et s’interroge, à travers elle, sur la transmission

L’âge des utopies

David Mitchell raconte l’histoire d’un groupe de rock dans le Londres de la fin des années 1960, de la dèche à la débandade en passant par la gloire.

Les bibliothèques à la nage

Pierre Senges explore la nage au sec : celle qui permet d'apprendre à nager sans se mouiller les pieds ou d'éviter tout contact avec l'eau.

La fin du Cycle de George Miles

Dennis Cooper revient dans J’ai fait un vœu sur la singulière pentalogie qui a fait de lui, il y a plus de vingt ans, un auteur culte et sur celui qui l’a inspirée.

La mémoire comme arme de guerre

La catacombe de Molussie est une œuvre de combat : le seul grand écrit romanesque de Günther Anders est traduit pour la première fois en français.

« Swimmingly » : nager à l’anglaise

Le romantisme anglais se raconte communément depuis la terre ferme, ou à partir des cimes montagneuses. Mais il existe un autre romantisme, liquide, incarné notamment par Byron et Swinburne.

Deux histoires d’amour

Un couple est immobilisé sur une route de montagne. Pour distraire sa femme, l’homme lui raconte l’histoire d’un autre couple, pendant la Révolution française. Le roman d’Alex Capus est une belle histoire d’amour digne de la meilleure littérature populaire.

Une femme et un homme

Alessandra a aimé Francesco, mais cet amour a été ruiné par l’Histoire. La traduction d’Elles, roman d’Alba de Céspedes (1911-1997) paru en 1949 en Italie, vient d’être rééditée.