Littérature étrangère

La manie et l’écriture

Thomas Melle, atteint de bipolarité, nous offre un texte inclassable, ni roman, ni autobiographie, ni chronique d’une maladie, ou tout cela à la fois.

L’écrivain vampire

Katya Apekina passe au roman avec De la vie des poissons en eaux profondes : elle y aborde les tensions de la vie familiale et l’ombre de la maladie mentale.

« 1984 » en images

La bande dessinée entre dans la danse orwellienne : pas moins de quatre versions graphiques de 1984 ont surgi en trois mois.

Solitude catalane

Avec Permafrost et Boulder, la poétesse Eva Baltasar signe son entrée dans le roman en catalan.

Un splendide désastre

Un bref instant de splendeur, paru en 2019 et qui a connu un grand succès, est le premier roman du poète américain Ocean Vuong.

Une « servante écarlate » amérindienne

Le dernier roman de Louise Erdrich est une dystopie inquiète et inquiétante : privé des grands froids des hivers, un monde totalitaire et religieux boucle les États-Unis, contrôle les femmes et leur descendance à venir.

La douleur intime de Mihail Sebastian

Considéré comme un classique en Roumanie, le premier roman de Mihail Sebastian (1907-1945), auteur d'un bouleversant Journal, paraît enfin en français.

Le roman d’Ekaterinbourg

Les Petrov, la grippe, etc., d'd’Alexeï Salnikov, raconte quelques jours de la vie de Petrov, garagiste dans une ville de l’Oural, et de ses proches.

Mémoires d’outre-Grèce

L’épopée politique du prolifique Christos A. Chomenidis fait des névroses familiales le moteur de l’histoire, selon une formule un peu trop simple.