Littérature étrangère

Le feu de Leonard Cohen

Peu avant sa mort en 2016, Leonard Cohen avait assemblé en grande partie La flamme, qui présente ses poèmes, ses dessins et des extraits de son journal.

Entretien avec Richard Flanagan

Première personne, de Richard Flanagan, relate l’histoire de Kif Kehlmann, embauché pour écrire l’autobiographie de Siegfried Heidl, grand escroc australien des années 1980.

Les vivants et les morts

Le grand écrivain yiddish Elie Chekhtman a passé trente ans à écrire Erev, ce grand cycle romanesque qui retrace la destinée de la famille Boïar, depuis les pogroms jusqu’à la création de l’État d’Israël.

Un space-opéra de la physique

Après Le problème à trois corps et La forêt sombre, le romancier chinois Liu Cixin clôt avec La mort immortelle sa trilogie de science-fiction à l'échelle cosmique.

Un crotale à la braise

Jim Harrison aimait les vins du Rhône, la marinade et les pièces de gibier. Un sacré gueuleton rassemble pour la première fois ses chroniques gastronomiques, qui dessinent une biographie vagabonde.

Malaparte, pas si fasciste

En 1922, Curzio Malaparte prend sa carte au parti fasciste. Il rompt en 1931. Le Cahier de l’Herne qui lui est consacré rappelle sa clairvoyance politique.

Déambuler à Manhattan

Le récit autobiographique de Vivian Gornick raconte les lectures, conversations et réflexions d'une promeneuse acharnée, qui trouve dans la rue new-yorkaise consolation et découverte.

Heinrich Böll, bidasse dans la Wehrmacht

On découvre dans les Lettres de guerre d’Heinrich Böll les impressions d’un soldat qui ne sait pas encore qu’il deviendra un des écrivains les plus importants de sa génération.

Un râleur et sa revue

Une biographie de Jacques Le Rider raconte Karl Kraus, un râleur dont les préoccupations et les inquiétudes semblent rejoindre les nôtres.

Sortir de la torpeur

Amos Oz et David Grossman résistent à la paralysie et à la torpeur d'un Israël qui refuse de regarder en face « la situation ».