Sciences humaines

Philosopher à l’italienne

Lorsqu’on pense idées, on se réfère bien souvent au monde germanique. Bruno Pinchard fait le choix audacieux de se tourner vers l’Italie et le monde latin.

Le nom caché

Le dernier livre de Georges-Arthur Goldschmidt, L’exil et le rebond, lumineux et attachant, met en perspective son parcours, nous aide à comprendre l’Allemagne et, mieux, à l’aimer.

La France épurée ?

L’ouvrage de François Rouquet et Fabrice Virgili qui paraît directement au format poche, offre une synthèse remarquable et passionnante sur l'épuration et la pathologie mémorielle qu'elle a entraînée.

Contre le conservatisme en art

Implémentations/Implantations est un recueil d'essais ambitieux : Olivier Quintyn cherche à refonder une philosophie de l'art qui décloisonne les approches théoriques.

Noir, Heidegger ?

Alors que les Cahiers noirs de Martin Heidegger devraient paraître à l'automne 2018, les éditions Gallimard publient un ouvrage de commentaire préventif. À partir de cette initiative éditoriale, on peut s’interroger sur le statut de ces textes, sur leur réception et les question qu’ils posent à tout commentateur de l’œuvre du philosophe.

Qu’est-ce qu’agir ?

Giorgio Agamben retrace la généalogie des notions ayant trait à l’action et montre que notre idée de la morale est formée dans le vocabulaire du droit romain. Ce qui ne signifie pas qu’elle s’y résorberait.

Les valeurs de la démocratie

On présente souvent John Dewey comme le penseur de la démocratie « radicale » et « profonde ». Cette conception de ses travaux peut être véritablement questionnée et remise en cause.

Les Jeux nazis

Berlin : Les Jeux de 36, de Jérôme Prieur, transporte le lecteur dans une ambiance sportive et répressive qui semble étrangement familière.