Sciences humaines

L’œuvre de l’esprit

L’édition par Cédric Giraud des Écrits spirituels du Moyen Âge en Pléiade relève un défi éditorial de taille.

La possible prison

La prison de l’Ancien Régime a longtemps été oubliée par la recherche historique française : les livres de Sophie Abdela et Natalia Muchnik viennent donc combler un manque.

Écrire les images de l’histoire

Trois livres consacrés à la Résistance françaises, aux photographes des camps de déportés et aux traces de la RDA, proposent d’écrire l’histoire contemporaine à partir d’images.

Quand l’Histoire devient personnelle

Né en juillet 1940, Pierre Birnbaum n’avait jamais évoqué « le temps d’Omex », quand il était un enfant juif caché dans un petit village des Pyrénées.

Les ado-combattants de 14-18

Un combattant sur cent de la Première Guerre mondiale était un adolescent. Manon Pignot s’interroge sur les raisons de leur engagement, explique leurs rôles dans les régiments.

Comment critiquer le néolibéralisme

De nombreux ouvrages récents se consacrent à la critique et à la généalogie du néolibéralisme avec un succès académique et public notable. Que signifie ce mouvement éditorial et théorique ?

L’homme quadridimensionnel

Speech and Reality d'Eugen Rosenstock-Huessy défend l’idée que la grammaire doit constituer le véritable instrument de la recherche en sciences sociales.

Rester au village

Près d’un tiers des entrants sur le marché du travail quittent les campagnes désindustrialisées du Grand Est de la France où Benoît Coquard a enquêté. Le sociologue s’est immergé avec Ceux qui restent.