À la Une

Genette, une figure

Gérard Genette En attendant Nadeau

Gérard Genette © Ulf Andersen

Gérard Genette est mort le 11 mai 2018. Théoricien influent de la littérature, écrivain original, cette figure majeure aura considérablement marqué les études littéraires à travers le monde. Pour lui rendre hommage, EaN propose trois regards sur son œuvre. Jacques Neefs, qui a été très proche de lui, témoigne de sa fulgurance, de son humour et de son acuité. Lucile Dumont revient sur l’aventure de la poétique et Jean-Louis Tissier rappelle la surprise du passage de la narratologie à l’autoportrait par fragments.

Plusieurs façons d’être Français

Nathalie Heinich, Une histoire de France En attendant Nadeau

Nathalie Heinich est l’une des figures les plus en vue de la sociologie française. Mais Une histoire de France est avant tout un livre de mémoire familiale qu’il faut lire entre les lignes et entre les images.
Lire la suite…
par Jacques Gerstenkorn

Fantômes à l’Est

Enfers et fantômes d’Asie. En attendant Nadeau

L’exposition Enfers et fantômes d’Asie au Musée du quai Branly nous plonge dans un univers mythologique mystérieux. On y découvre la prégnance de croyances ancestrales dans les sociétés asiatiques contemporaines et les formes dans lesquelles on y conçoit l’au-delà.
Lire la suite…
par Gilbert Lascault

Les voies de l’insuccès

Hélène Bessette, On ne vit que deux fois En attendant Nadeau

Hélène Bessette, écrivaine géniale mais bizarrement non lue, excellait à épuiser les meilleures volontés. Dans On ne vit que deux fois, autobiographie inédite retrouvée dans des archives, elle tentait une dernière fois d’exposer sa poétique, tout en cherchant à comprendre pourquoi elle n’avait jamais été reconnue à sa juste valeur.
Lire la suite…
par Éric Loret

Les surréalistes vont au cinéma

Le cinéma des surréalistes d’Alain Joubert n’est pas un livre sur les films surréalistes mais sur ceux qui les ont accompagnés.
Lire la suite…
par Guillaume Basquin

Le règne de l’incertitude

Titanic ou Y a-t-il un pilote dans l’avion ? Les amateurs de scénarios extrêmes trouveront matière à bâtir une intrigue en lisant Les décisions absurdes, de Christian Morel.
Lire la suite…
par Norbert Czarny

S’égarer
dans les villes

« Comment s’égarer dans une ville ? », se demandait Benjamin. Hanns Zischler nous montre comment des plans nous égarent en faisant mine de tracer un chemin.
Lire la suite…
par Jean Lacoste

Et toujours à la Une…

Chéreau, premières scènes

Patrice Chéreau, Journal de travail. Années de jeunesse, tome I, 1963-1968 En attendant Nadeau

© Fonds Patrice Chéreau / IMEC

Le premier Journal de travail de Patrice Chéreau inaugure une série de six volumes qui couvriront l’intégralité de sa carrière théâtrale. On y découvre un jeune homme passionné, étonnamment lucide. Tout semble déjà là : le lien entre politique et esthétique, le perfectionnisme obsessionnel et le travail avec les acteurs.
Lire la suite…
par Dominique Goy-Blanquet

Ulysse est de retour

Ossip Mandelstam, Œuvres complètes Jean-Claude Schneider En attendant Nadeau

L’œuvre de Mandelstam projette dans l’espace et le temps des architectures arachnéennes où tout se répond, se correspond, et apparaît toujours inattendu. Jean-Claude Schneider en a traduit la quasi-totalité, publiée en deux volumes par Le Bruit du Temps.
Lire la suite…
par Odile Hunoult

Scribo, ergo sum

Dominique Sigaud, Dans nos langues

Dominique Sigaud © Michel Durigneux

Comment se construit la langue, et comment se construit-on avec elle ? À l’image de cet objet d’étude, le livre de Dominique Sigaud, qui vient de recevoir le Grand Prix SGDL 2018 touche à l’individuel, voire à l’intime, autant qu’au collectif.
Lire la suite…
par Sophie Ehrsam

La vengeance de la honte

Édouard Louis, Qui a tué mon père En attendant Nadeau

Édouard Louis © Arnaud Delrue

Depuis En finir avec Eddy Bellegueule, Édouard Louis explore la violence du monde où il a passé son enfance. Son troisième livre restitue avec une colère implacable la part de silence, de contradiction, d’absence d’un homme à « l’existence négative ». Qui a tué mon père convainc moins lorsqu’il devient un objet de discours sur l’exploitation, la domination, l’exclusion du pouvoir.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

Retrouver l’intime

François Jullien. Cahier de L’Herne

François Jullien © Chun-Yi Chang

Grâce à la Chine, l’helléniste François Jullien a ouvert d’autres voies. Tandis qu’un Cahier de l’Herne lui est consacré, sans croyance, sans dogme, sans préalable, c’est avec le christianisme qu’il tente de dégager une pensée de « l’ex-istence ».
Lire la suite…
par Jean Lacoste

La carte des livres

En attendant Nadeau parcourt le monde : retrouvez, en cliquant sur le pays de votre choix, tous les livres associés à celui-ci.

Retrouvez nos anciens numéros, en version numérique ou en PDF téléchargeable, sur notre page Version PDF.</strong