À la Une

Le septième art au Maroc

La septième porte. Une histoire du cinéma au Maroc, d'Ahmed Bouanani

Le réalisateur Mohamed Osfour, pionnier du cinéma marocain © D.R.

Une œuvre majeure vient d’être arrachée à l’oubli. Dans La septième porte, œuvre d’érudition autant que conte, le poète, romancier et cinéaste Ahmed Bouanani (1938-2011) retrace quatre-vingts ans d’histoire du cinéma marocain.
Lire la suite…
par Kenza Sefrioui

Une maison à vivre

Attraction terrestre, de Wulf Kirsten : une maison à vivre

Portrait de Wulf Kirsten en couverture de Brückengang, (Ammann Verlag, 2009)

Quand on est poète et qu’on habite Weimar, comment échapper à l’emprise paralysante du grand Goethe ? En cédant à L’attraction terrestre, qui est au cœur du dernier recueil du poète allemand Wulf Kirsten.
Lire la suite…
par Jean Lacoste

Une vie chuchotée

La belle saison, de Ludmila Charles : une vie chuchotée

Ludmila Charles © Louise Oligny

Le premier roman de Ludmila Charles se déroule pour l’essentiel à Nove Mesto, petite ville d’Europe centrale que rien ne distingue. Elena, son personnage principal, y traverse sur la pointe des pieds une vie à l’essai, et sa manière d’être aussi intensément là sans y être est bouleversante.
Lire la suite…
par Gabrielle Napoli

Hegel en voix off

Le parjure et le pardon (1998-1999), de Jacques Derrida : Hegel en voix off

Au Rwanda, un panneau d’annonce d’un tribunal « gacaca », chargé de juger les crimes de génocide : « Vérité, Justice, Réconciliation », en kinyarwanda (2007) © CC/Dave Proffer

En 1998, le monde mondialisé se croit monde. Mais qu’est-ce que le « monde », se demande Derrida, après toute la tradition philosophique occidentale moderne, dans le cours de cette deuxième année de son séminaire consacré au parjure et au pardon.
Lire la suite…
par Richard Figuier

Carpes et trottinettes

Si vous en avez assez du réel, si vous en souhaitez un autre, vous feriez bien de lire Grand Platinum. Par son tempo, son sens de la scène, l’ironie de son regard, le premier roman aussi joyeux que soigné d’Anthony van den Bossche se montre capable de le transformer.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

Surveiller et s’enrichir

L’Apple Park, siège social de l’entreprise à Cupertino (Californie) © CC/Daniel L. Lu

Pour le capitalisme de surveillance, nous ne sommes pas un produit, mais une ressource. C’est ce que soutient Shoshana Zuboff dans un essai fondamental, qui montre la façon dont les géants du web remodèlent le monde, les sociétés et les individus pour leurs plus grands profits.
Lire la suite…
par Santiago Artozqui

Une maîtrise presque glaçante

Marie Ndiaye © Francesca Mantovani

Le nouveau roman de Marie Ndiaye provoque un sentiment ambigu : La vengeance m’appartient est un livre redoutablement intelligent, mais il y manque une voix, une forme poétique particulière.
Lire la suite…
par Hugo Pradelle

Le froid, les loups et le temps

« Un laboureur et son troupeau » de Paulus Potter (1648)

À travers 1 380 épisodes qui permettront à chaque lecteur de satisfaire sa curiosité, l’historien Jean-Marc Moriceau poursuit son enquête sur la vie des paysans français depuis le milieu du XVIIe siècle jusqu’à la veille de la Révolution dans La mémoire des paysans.
Lire la suite…
par Maïté Bouyssy

Et aussi…

Un monde violent à plein temps

Friday Black, recueil de nouvelles de Nana Kwame Adjei-Brenyah, mêle dystopie et jeu de massacre. Une charge contre le consumérisme, la violence et l’injustice raciste, qui fait flamber l’hyperbole sans renoncer à l’empathie.
Lire la suite…
par Liliane Kerjan

Les influenceurs de la science

Sylvain Laurens, Stéphane Foucart et Stéphane Horel analysent la manière dont aujourd’hui de puissants intérêts économiques parviennent à influencer l’opinion grâce aux « gardiens autoproclamés de la science ».
Lire la suite…
par Philippe Huneman

Futurs
présents

Peter Watts et Ted Chiang appartiennent au courant de la hard science. Leurs derniers textes scrutent nos relations futures à l’intelligence artificielle, mais aussi certaines problématiques contemporaines, ou intemporelles.
Lire la suite…
par Sébastien Omont

Les valises de Jean Genet exposées, Fabienne Radi propose un assemblage croquant de récits autour des dents, le nouveau livre de Maurice Mourier

Et à la Une de notre numéro précédent…

Huit ans qui n’ébranlèrent pas le monde

Une terre promise : les mémoires de Barack Obama

Chicago (2008) © Jean-Luc Bertini

Alors que Joe Biden est sur le point de devenir le 46e Président de l’histoire des États-Unis, paraît en France Une terre promise, où Barack Obama raconte le début de sa présidence, de la prise de pouvoir à l’assassinat de Ben Laden. L’ancien Président américain se représente en homme déchiré entre idéalisme et pragmatisme et tente de justifier la maigreur de son bilan, sans convaincre.
Lire la suite…
par Claude Grimal

De Charlottesville
au Capitole

Philippe-Joseph Salazar, Suprémacistes. L’enquête mondiale chez les gourous de la droite identitaire

Atlanta (2011) © Jean-Luc Bertini

Le mouvement Tea Party, l’élection de Donald Trump et les manifestations violentes de Charlottesville en 2017 ont mis en avant une droite « alternative » qui étend ses ramifications dans le monde entier. Philippe-Joseph Salazar a rencontré les principaux idéologues de ce courant pour une analyse qui se révèle, à la lumière de l’assaut récent contre le Capitole, bien prémonitoire.
Lire la suite…
par Pascal Engel

Le Shakespeare de Chéreau

Dominique Goy-Blanquet, Patrice Chéreau, l’intranquilleS’il n’a monté que deux grandes pièces de Shakespeare, celui-ci était pour Patrice Chéreau un modèle de « vraie liberté », qui l’a inspiré durant toute sa carrière. Dominique Goy-Blanquet s’appuie sur cette relation pour explorer les mécanismes de création d’une figure du théâtre français.
Lire la suite…
par Jean-Yves Potel

La colère internée

Étouffer la révolte, de Jonathan M. Metzl : la colère internée

Anciens locaux de l’hôpital d’État d’Ionia. Photographie de Jonathan Metzl © D.R.

Le psychiatre Jonathan Metzl montre comment la schizophrénie, associée jusque dans les années 1950 aux femmes blanches de la classe moyenne, a été constituée comme une pathologie racialisée, en étudiant cette évolution à travers les dossiers médicaux conservés dans les archives.
Lire la suite…
par Philippe Artières

Naissance d’une voix

Le démon de la colline aux loups, de Dimitri Rouchon-Borie

Dimitri Rouchon-Borie © D.R.

Premier roman de Dimitri Rouchon-Borie, Le démon de la colline aux loups se lit dans un souffle retenu, tant la voix du narrateur nous plonge dans une vie de désastre et de saccage. La lumière surgit pourtant, et on assiste à la naissance d’une conscience par l’écriture. Merveilleux.
Lire la suite…
par Gabrielle Napoli

La régression démocratique

Politiques du désordre, d'Olivier Fillieule et Fabien Jobard

Marche silencieuse à Paris le 6 décembre 1986 après la mort de Malik Oussekine, frappé par des policiers « voltigeurs » © CC/Dumay Olivier Victor Marius

Les sociologues Olivier Fillieule et Fabien Jobard travaillent ensemble depuis un quart de siècle sur la question du maintien de l’ordre. Nourri par de nombreuses enquêtes de terrain, et habité du sentiment d’une « vive inquiétude démocratique », Politiques du désordre analyse le retour de la répression depuis une vingtaine d’années.
Lire la suite…
par Vincent Milliot

Un grand roman social

Dominique Dupart, La vie légale

Les Livres de la Jungle, librairie dans le camp de réfugiés de Calais (2016) © CC/Katja Ulbert

Dominique Dupart relie la poésie et le béton, le je romantique et la cité mondialisée dans La vie légale, fresque à la fois immense et minutieuse, épopée sociale ambitieuse et engagée au sens fort.
Lire la suite…
par Cécile Dutheil de la Rochère

L’intime,
l’universel

Elle, la mère, d'Emmanuel Chaussade : l’intime, l’universel

Emmanuel Chaussade © Guillaume Noth

Un fils enterre sa mère. Les années de vie commune reviennent, l’enfance de cette femme, ce qui a suivi : des enfants, un mariage, une supposée folie, la vieillesse. Du connu, et pourtant : la voix d’Emmanuel Chaussade fait d’Elle, la mère un texte qui touche, et dépasse de loin ce qu’un premier roman crie ou balbutie.
Lire la suite…
par Norbert Czarny

Trois visitations
sur la côte ouest

Un papillon, un scarabée, une rose, d'Aimee Bender

Aimee Bender © Max S. Gerber

Une jeune femme se remémore un incident de son enfance provoqué par la crise psychotique de sa mère. Le nouveau roman résolument mystique et philosophique d’Aimee Bender se démarque de la littérature américaine contemporaine par son exploration de la conscience et du monde matériel.
Lire la suite…
par Steven Sampson

Les révoltés de La Courtine racontés par Rémi Adam, Philippe Artières reconstitue l’itinéraire d’un séminariste assassin, Jean-Michel Mazin détaille sa pratique paléontologique

L’enfer de la Grâce

Un temps pour mourir, d'André Masson : l’enfer de la Grâce

André Masson (1921-1988) est resté longtemps dans l’ombre de frères plus connus, Loys le poète et Hervé le peintre. Écrit en 1962, peu après le cyclone Carol qui ravagea l’île Maurice, son roman aujourd’hui réédité, Un temps pour mourir, pourrait être une fable pour le temps présent, une parabole apocalyptique.
Lire la suite…
par Dominique Goy-Blanquet

Du point de vue de la littérature

La familia grande de Camille Kouchner, du point de vue de la littérature

L’effervescence suscitée par la parution de La familia grande de Camille Kouchner a conduit EaN à réfléchir à la dimension littéraire du témoignage et à sa capacité à réparer la blessure. La littérature n’a de sens qu’à mettre des mots sur l’impensable. Ici, malheureusement, si l’impensable a bien lieu, ces mots manquent.
Lire la suite…
par Claude Grimal

Retrouvez les anciens numéros d’En attendant Nadeau, en version numérique ou en PDF téléchargeable, sur notre page Version PDF.