À la Une

Jean Sénac, le Lélian d’Alger

Jean Sénac, Œuvres poétiques Lélian Alger En attendant Nadeau

Jean Sénac

La poésie solaire de Jean Sénac était entourée d’un halo tragique : l’histoire de la rébellion algérienne, de la répression et puis de la désillusion. Assassiné en 1973, il était le visage de cette Algérie qui s’est cherchée et se cherche encore.
Lire la suite…
par Albert Bensoussan

Trois générations soviétiques

Irina Scherbakowa, Die Hände meines Vaters. Eine russische Familiengeschichte. En attendant Nadeau

L’historienne Irina Scherbakowa a rédigé le récit de vie de trois générations sous le communisme : la génération de ses grands-parents, celle de ses parents et la sienne, née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Trois générations engagées dans le XXe siècle russe, depuis l’élan révolutionnaire jusqu’à la chute du régime.
Lire la suite…
par Sonia Combe

Penser sans autorité

Vladimir Jankélévitch Philosophie morale En attendant Nadeau

Vladimir Jankélévitch

Jean Lacoste rend compte de Philosophie morale, qui rassemble sept essais publiés par Vladimir Jankélévitch entre 1933 et 1967. On y retrouve le ton inimitable qui a séduit tant d’auditeurs, une pensée claire et mouvante qui prend plaisir à manier avec brio les mots rares et nouveaux. Et son beau visage accueille le visiteur de l’exposition Figures du philosophe, qu’Édith de la Héronnière a parcourue pour EaN.

Une histoire de bêtes

Bertrand Belin, Grands carnivores En attendant Nadeau

Bertrand Belin © Pierre-Jérôme Adjedj

L’un a gravi tous les échelons, l’autre est un peintre vivant dans les faubourgs. À l’autre bout de la ville, un groupe de fauves s’échappe d’un cirque à peine installé. Dans Grands carnivores, Bertrand Belin écrit avec humour la peur qui s’installe, mêlée à la rivalité violente entre deux frères.
Lire la suite…
par Jeanne Bacharach

Angola, dernière marge

Antonio Lobo Antunes, Jusqu’à ce que les pierres deviennent plus douces que l’eau En attendant Nadeau

Antonio Lobo Antunes © Jean-Luc Bertini

L’Angola, la maladie, la famille désunie, Lisbonne comme un trou de province, les oiseaux… Antonio Lobo Antunes raconte ce que fait la guerre dans un grand récit polyphonique, annoncé comme son dernier livre.
Lire la suite…
par Norbert Czarny

Le dernier conte d’Hilsenrath

Edgar Hilsenrath, Terminus Berlin En attendant Nadeau

Edgar Hilsenrath © Jean-Luc Bertini

Retour sur les livres d’Edgar Hilsenrath : son ultime roman retrace le cheminement d’une vie et d’une œuvre auscultant l’expérience de l’extermination, entre lucidité glaçante et burlesque provocateur.
Lira la suite…
par Hugo Pradelle

Et aussi sur En attendant Nadeau

 

Pour Philippe Lançon

Le journaliste Philippe Lançon a reçu le Prix Roger-Caillois pour Le Lambeau. EaN publie son discours de réception, dans lequel il aborde le rôle des masques.
Lire la suite…
par Dominique Rabourdin

La littérature pense

Judith Lyon-Caen propose « une expérience de lecture historienne d’un texte littéraire ». Encore une fois, tout se passe comme si la littérature avait besoin d’aide pour réfléchir.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

Kamar Idir, passeur d’histoires

D’une rive à l’autre présente une vingtaine d’exilés dont les parcours font affleurer des bribes de l’histoire marseillaise, et des blocs de l’histoire franco-algérienne.
Lire la suite…
par Claire Paulian

Le présent augmenté

Gaëlle Obiégly, Une chose sérieuse En attendant Nadeau

Gaëlle Obiégly © Jean-Luc Bertini

Comme d’autres habitants de notre planète, Daniel, narrateur d’Une chose sérieuse de Gaëlle Obiégly, a rejoint une communauté survivaliste qui se prépare à la fin du monde. Il écrit le journal de son expérience.
Lire la suite…
par Pierre Benetti

La métaphore pénitentiaire

Jesmyn Ward, Le chant des revenants En attendant Nadeau

Jesmyn Ward © Beowulf Sheehan

Le chant des revenants confirme la grâce et la puissance du style poétique de Jesmyn Ward. Son blues du Mississippi, inspiré par les peines et les fantômes d’une fragile famille rurale, fait vibrer les traces des drames de l’Amérique noire.
Lire la suite…
par Liliane Kerjan

La poésie en douces rafales

Seamus Heaney, La lucarne suivi de L’étrange et le connu

Seamus Heaney © G. Lange Photo/Contour by Getty Images

La lucarne et L’étrange et le connu sont deux des recueils de maturité du poète irlandais Seamus Heaney, prix Nobel en 1995. Les voici réunis en un seul volume, qui doit permettre au lecteur français de (re)découvrir l’un des poètes les plus lus et les plus aimés des pays de langue anglaise.
Lire la suite…
par Claude Grimal

La carte des livres

En attendant Nadeau parcourt le monde : retrouvez, en cliquant sur le pays de votre choix, tous les livres associés à celui-ci.

Retrouvez nos anciens numéros, en version numérique ou en PDF téléchargeable, sur notre page Version PDF.