À la Une

La vérité, what else

Maurizio Ferraris, Post vérité et autres énigmes, PUF, et Manuel Cevera-Marzal, Post-vérité. Pourquoi il faut s’en réjouir, Le bord de l’eau, et Marc Bloch, Réflexions d’un historien sur les fausses nouvelles de la guerre, Allia En attendant Nadeau Vérité Pascal Engel La « post-vérité » a été désignée « mot de l’année en 2016 ». Elle recouvrirait à la fois l’atmosphère politique qui a conduit à l’élection de Trump et au Brexit, et, à travers la diffusion massive de fake news, l’ensemble de la culture de l’internet et des réseaux sociaux, et finalement tout notre Zeitgeist, relativiste et vériphobe. Et pourtant, comme le dirait une célèbre publicité : la vérité, what else ?
Lire la suite…
par Pascal Engel

Que veut donc la critique ?

Florian Pennanech, Poétique de la critique littéraire, Seuil et Baptiste Morizot et Estelle Zhong Mengual, Esthétique de la rencontre, Seuil En attendant Nadeau

© Jean-Luc Bertini

Que veut le critique ? En quoi consiste au juste la critique ? Deux brillants essais répondent indirectement à ces questions que, par ailleurs, ils ne posent pas et qu’ils débordent largement.
Lire la suite…
par Éric Loret

Conquêtes tragiques

Voyageurs de la Renaissance. Edition de Grégoire Holz, Jean-Claude Laborie, Frank Lestringant, Gallimard, « Folio classique » En attendant Nadeau

Journaux de bord anonymes, chronique à la gloire du souverain, rapport de mission d’un évangélisateur, lettre d’un colon normand à son père… Voyageurs de la Renaissance rassemble 42 textes fondateurs des grandes découvertes.
Lire la suite…
par Dominique Goy-Blanquet

Durs Grünbein, un poète engagé

Durs Grünbein, Presque un chant, Gallimard En attendant Nadeau

Dresde (septembre 1945) © Richard Petter

Durs Grünbein est un poète majeur de l’Allemagne contemporaine. L’anthologie qu’il a lui-même établie, traduite par Jean-Louis Masson et Fedora Wesseler, offre la possibilité de découvrir une poésie puissante et ambitieuse, dure dans sa vision, virtuose dans le maniement du langage.
Lire la suite…
par Jean Lacoste

Et aussi sur En attendant Nadeau

 

Piqûre de rappel

La résistance aux vaccins augmente sensiblement. L’ouvrage de Françoise Salvadori et de Laurent-Henri Vignaud fait l’histoire de l’opposition à une technique longtemps présentée comme un triomphe de la médecine.
Lire la suite…
par Catriona Seth

La fierté
des foires

Beat Sterchi avait trente-quatre ans quand il publia La vache. Lui qui aurait dû être boucher y racontait le chemin qui mène les bêtes des pâturages aux abattoirs. Un roman d’une précision sidérante.
Lire la suite…
par Linda Lê

Les heures fragiles

Shoshana Rappaport fait le portrait de Virginia Woolf, Sylvia Plath et Marina Tsvetaïeva, s’attache aux détails de ces vies, aux instants de joie fébrile menacés par la douleur et la souffrance.
Lire la suite…
par Jeanne Bacharach

Nuremberg et la question raciale aux États-Unis

Guillaume Mouralis, Le moment Nuremberg. Le procès international, les lawyers et la question raciale. En attendant NadeauLes États-Unis ont joué un rôle essentiel dans la conception du procès de Nuremberg. Ce dernier fut plus tard utilisé dans le combat judiciaire pour les droits civiques et contre la guerre au Vietnam, ce que voulaient pourtant éviter ses concepteurs. Guillaume Mouralis nous ouvre « les coulisses et la machinerie de Nuremberg ».
Lire la suite…
par Sonia Combe

Le doigt dans l’œil

Charlotte Guichard, La griffe du peintre. La valeur de l’art (1730-1820) En attendant NadeauLa signature du peintre témoigne de sa présence, garantit son renom ou en rend compte ; elle se tient à la frontière des beaux-arts et du commerce, montre Charlotte Guichard dans La griffe du peintre.
Lire la suite…
par Pierre Senges

La Belle et le Parti

Patricia Galvão (Pagu), Matérialisme & zones érogènes. Autobiographie précoce En attendant Nadeau

Patrícia Galvão, dite Pagu, © D. R.

Matérialisme et zones érogènes explique pourquoi et comment Patricia Galvão, jeune fille de la petite bourgeoisie de Saõ Paulo et icône de l’avant-garde littéraire brésilienne devint militante communiste.
Lire la suite…
par Odile Hunoult

Romain Gary, écrivain de frontière

Romain Gary, Romans et récits En attendant Nadeau

Romain Gary chez lui, à Paris (mars 1980). Photo Jacques Robert © Éditions Gallimard

Longtemps relégués, les romans et les récits de Romain Gary (1914-1980) entrent dans la Bibliothèque de la Pléiade. En attendant Nadeau célèbre l’écrivain aux noms multiples, en retraçant le parcours d’une œuvre fondamentalement transfrontalière et bâtarde, lue depuis le point de vue de l’histoire littéraire et de l’intime.

L’art et la race, un tournant disciplinaire

Anne Lafont, L’Art et la Race. L’Africain (tout) contre l’œil des Lumières.

« Jeune noir tenant une corbeille de fruits et jeune fille caressant un chien » d’Antoine Coypel (vers 1684)

L’art et la race d’Anne Lafont est une réflexion dense et ambitieuse sur les représentations visuelles des personnes noires au XVIIIe siècle. Un objet d’étude dont l’approche inédite vient bousculer et stimuler la discipline de l’histoire de l’art en France.
Lire la suite…
par Diane Turquety

Retrouvez les anciens numéros d’En attendant Nadeau, en version numérique ou en PDF téléchargeable, sur notre page Version PDF.