À la Une

Le monde d’hier

Madeleine de Sinéty Un village

Famille Denoual (février 1975) © Madeleine de Sinéty

Les photographies de Madeleine de Sinéty révèlent la puissance de mondes paysans disparus, ceux de la France des années 1920-1970, leur persistance dans l’effort et dans le souci du collectif actuel et passé. Après une exposition à Guingamp, Un village retrace sa vie à Poilley, petit village à soixante kilomètres au nord de Rennes, de 1972 à 1982 et nous invite à vivre une expérience paysanne enveloppante.
Lire la suite…
par Alban Bensa

Le présent alarmant du roman

Judith Schlanger, Une histoire de l’intense En attendant Nadeau

« La bataille de Smolensk » par Jean-Charles Langlois (1839)

En plus de cinquante ans, Judith Schlanger a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages qu’il serait impossible de ranger dans un domaine circonscrit. Ses derniers essais allient à la densité de la pensée une inspirante liberté : c’est le cas d’Une histoire de l’intense, réflexion sur une double démesure : la guerre totale entre Napoléon et la Russie, et le Guerre et paix de Tolstoï.
Lire la suite…
par Claude Mouchard

Les vertus du prix Nobel

Louise Glück, L’iris sauvage Nuit de foi et de vertu

Louise Glück © Katherine Wolkoff

Prix Nobel de littérature, Louise Glück n’avait jamais été éditée en France, même si certains de ses poèmes avaient été traduits et publiés dès 1985 par Po&sie. Gallimard propose deux de ses recueils en édition bilingue, par deux traducteurs différents, Marie Olivier et Romain Benini : L’iris sauvage (1992), souvent considéré comme son plus beau livre, et Nuit de foi et de vertu (2014), plus direct, narratif, incarné.
Lire la suite…
par Claude Grimal 

Philippe Sollers, d’une légende l’autre

Philippe Sollers Légende En attendant Nadeau

Philippe Sollers © Jean-Luc Bertini

Philippe Sollers, c’est de plus en plus visible, se construit lui-même sa propre légende – titre de son dernier livre. On n’est jamais mieux servi que par soi-même ; et on le lui reproche beaucoup. Dans un autre volume, Agent secret, traité de savoir-vivre à l’adresse des jeunes générations, il aggrave son cas : mais Sollers assume parfaitement, et ne regrette rien.
Lire la suite…
par Guillaume Basquin

Et aussi…

Les combats de Bernanos

Retiré depuis 1938 au Brésil, dans le Minas Gerais, Georges Bernanos (1888-1948) continue à remplir ses cahiers d’écolier, à être présent en France occupée, dans les Cahiers du Témoignage chrétien, alors clandestins, et avec Où allons-nous ?, texte imprimé tout aussi clandestinement à l’été 1943, cri de colère qui prend aujourd’hui la forme d’un livre.
Lire la suite…
par Christian Mouze

Surnommé l’ours

Violaine Bérot, passée maître dans l’art du roman choral, signe avec Comme des bêtes un texte fort et ambitieux sur nos relations avec le monde animal, la vie en marge et la place des femmes. Un texte qui se présente comme une série de dépositions, où chaque chapitre fait entendre la parole d’un habitant d’une vallée sans nom, témoin de « l’Ours ».
Lire la suite…
par Alexandra Guiral

Esquif Poésie (7)

Bernard Noël est décédé le 13 avril 2021. Le poète laisse un dernier livre coréalisé avec l’artiste Bernard Moninot, Un toucher aérien, qui s’adresse autant à nos yeux qu’à nos oreilles, à notre intelligence qu’à notre sensibilité. Le septième épisode de la chronique menée par Marie Étienne lui est consacré, ainsi qu’à Cédric Demangeot, disparu en janvier dernier.
Lire la suite…
par Marie Étienne

Un essai au ton souvent définitif de Geoffroy de Lagasnerie, le premier roman d’Anton Stoltz, L’ordinaire au cinéma observé par Arnaud Guigue, Jacqueline Woodson suit trois générations d’une famille afro-américaine

Et toujours à la Une de notre précédent numéro…

Les bouteilles
à la mer

La poésie du futur, de Srećko Horvat : les bouteilles à la mer

Sreko Horvát © Oliver Abraham

Le philosophe croate Srećko Horvat propose dans La poésie du futur une troisième voie pour faire face à la rhétorique de la fin du monde, en prenant appui sur la notion de « fatalisme » : en agissant, non pas pour éviter l’inévitable, mais afin de reconstruire à partir de ce qui nous reste.
Lire la suite…
par Eugénie Bourlet

La nostalgie
est un privilège

Je ne sais pas quoi faire des gentils Blancs, de Brit Bennett

Brit Bennett © Jean-Luc Bertini

La lecture de Je ne sais pas quoi faire des gentils Blancs, de Brit Bennett, constitue une excellente introduction au racisme « systémique » ou « institutionnel » : non un acte de haine individuelle, mais une série de systèmes qui opèrent exactement comme ils sont censés le faire.
Lire la suite…
par Alain Policar

Entretien avec
Yannick Haenel

Couvrir le procès Charlie Hebdo : entretien avec Yannick Haenel

Dessin tiré de « Janvier 2015, le procès » © François Boucq, Charlie Hebdo/Les Échappés

De septembre à décembre 2020, Yannick Haenel a suivi pour Charlie Hebdo le procès des attentats de janvier 2015. Cette chronique judiciaire est devenue un livre et une méditation sur le témoignage, la violence de l’histoire, l’antisémitisme. En partenariat avec EaN, un entretien de la revue Tenou’a croise cette expérience avec celles de la rabbine Delphine Horvilleur et du psychanalyste Stéphane Habib.
Lire la suite…
par EaN et Tenou’a

Conduits
dans Paris

Sébastien Ortiz et Patrick Roegiers : conduits dans Paris

Portrait de groupe des agents de la Compagnie du métro parisien (1936) © CC/Musée Carnavalet

Sébastien Ortiz remonte Paris par la ligne 11 du métro, de Châtelet à Mairie des Lilas ; l’écrivain belge Patrick Roegiers raconte son exil à Paris, son installation dans le XVIIIe arrondissement, puis à Saint-Maur, derrière le bois de Vincennes, son amour pour cette ville et l’évolution de son parcours d’écrivain. Deux livres qui remettent au centre le plaisir de lire et la nécessité de restaurer une certaine empathie.
Lire la suite…
par Hugo Pradelle

Les patients

Ceux des marais, de Virginie Barreteau : les patients

© Jean-Luc Bertini

Dans les années 1960, un médecin passionné de photographie visite ses patients des marais, passant de maison en maison dans sa barque à fond plat. Chacun lui fait plus ou moins confiance, chacun sait qu’il a des pouvoirs magiques, celui de guérir, mais aussi celui de photographier et peut-être alors de prendre l’âme de ceux qu’il capture dans son appareil. Virginie Barreteau signe un premier roman étrange et fascinant.
Lire la suite…
par Gabrielle Napoli

Vers une nouvelle peinture d’histoire

Un Essai sur l’œuvre de Jean-Marc Cerino par Jean-Christophe Bailly

« Manifestation des Black Panthers, Chicago, 1969 » (2017) © Jean-Marc Cerino

Jean-Christophe Bailly propose dans La reprise et l’éveil d’évaluer « la chance d’une peinture d’histoire entièrement nouvelle » en partant de l’œuvre du peintre français Jean-Marc Cerino, qui reprend des photographies anciennes pour les « éveiller ».
Lire la suite…
par Jean-Louis Tissier

Une esthétique de l’existence

Ma vie dans la Sape, de Séverin Mouyengo : une esthétique de l'existence

Brazzaville (mars 2019) © Collection particulière Séverin Mouyengo.

Le Congolais Séverin Mouyengo relate quarante-huit ans de vie dans la SAPE, la « Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes », ce mouvement né entre Paris et le Congo-Brazzaville à la fin des années 1960. Richement illustrés, ces mémoires d’un sapeur croisent l’histoire de la mode et celles de la politique et du postcolonial.
Lire la suite…
par Philippe Artières

Refuges de la poésie

Editions, refuges de la poésie En attendant Nadeau Dossier

© Jean-Luc Bertini

Le Marché de la poésie doit se tenir en juin prochain à Paris, alors que les maisons d’édition qui garantissent la pluralité et la mémoire de la création poétique traversent une situation rendue encore plus compliquée par la crise du Covid-19. Pour EaN, Gérard Noiret et Alain Roussel présentent les éditeurs qui font vivre le poème écrit.

À la découverte de philosophes méprisés

La raison ou les dieux, de Pierre Bouretz : des philosophes méprisés

Dialogue imaginaire entre Averroès et Porphyre dans « Liber de herbis » (XIVe siècle)

Il est convenu d’entendre le chant du cygne de la philosophie antique au IIe siècle de notre ère. Au lieu de percevoir l’éclat de la philosophie grecque entre le IIIe et le Ve siècle, on fait comme s’il n’y avait là que l’ultime décadence d’une pensée moribonde. La raison ou les dieux de Pierre Bouretz fait découvrir la grandeur de ce mouvement philosophique.
Lire la suite…
par Marc Lebiez

Et aussi…

Norbert Scheuer observe abeilles et bombardiers, un beau livre revient sur le grand incendie de Rennes, Leslie Kaplan rassemble en un volume des récits inframinces, Yves Ravey transforme son lecteur en détective

Le compagnon du vent

Cartographie de l’exil. Lectures de l’œuvre de Mahmoud Darwich

Inauguration de la place Mahmoud Darwich à Paris (14 juin 2010) © CC/Olivier Pacteau

« La terre qu’il me reste est celle de la mémoire» : douze ans après la mort de Mahmoud Darwich, Khadim Jihad Hassan propose un recueil de textes en hommage à celui qui se disait « poète arabe de Palestine », une cartographie de sa pérégrination sans fin.
Lire la suite…
par Sonia Dayan-Herzbrun

Belleville en révolution

La Société populaire de Belleville : Belleville en révolution

Détail d’un plan de Belleville au XVIIIe siècle © CC0 Paris Musées/Musée Carnavalet

Raymonde Monnier est la grande spécialiste des sociétés populaires parisiennes. Son dernier ouvrage présente ce qui était encore un village aux portes de Paris à partir des procès-verbaux de la Société populaire de Belleville, qui a existé d’avril 1791 à janvier 1795.
Lire la suite…
par Maïté Bouyssy

Suspense (38)

Dossier chroniques Suspense

© CC/Thomas Fading

Dolores Redondo propose un thriller sur fond de catastrophes climatiques en Louisiane, Wojciech Chmielarz démontre sa maîtrise du genre avec les dernières aventures de l’inspecteur varsovien Mortka. Deux nouveaux prétendants au titre de roi et reine du suspense ?
Lire la suite…
par Claude Grimal

Poésie de Walter Benjamin

Les sonnets de Walter Benjamin enfin traduits en français En attendant Nadeau

Walter Benjamin (vers 1928)

Entre 1914 et 1924, Walter Benjamin a composé soixante-treize sonnets, qui sont traduits pour la première fois en français par Michel Métayer. Surprenant, tragique, d’un hermétisme assumé, un pan méconnu de l’œuvre de l’écrivain allemand s’y révèle.
Lire la suite…
par Jean Lacoste

Les liens du lichen

Lichens, pour une résistance minimale de Vincent Zonca : liens du lichen

© Jean-Luc Bertini

On connaît les fous de palmiers, les orchidophiles, la tulipomanie. Vincent Zonca nous présente la lichénologie : la passion et la science du lichen, cet organisme composite qui fait la symbiose entre algue et champignon, « morve d’azur » qui préfère la coopération à la compétition darwinienne.
Lire la suite…
par Nadia Tazi

Nous, les Siciliens

Portraits sur mesure, de Leonardo Sciascia : nous, les Siciliens

Portrait de Leonardo Sciascia par Totò Bonanno (1986) © CC/Totò Bonanno

Pour les Français, la Sicile littéraire rime le plus souvent avec Pirandello et Lampedusa ; c’est oublier Leonardo Sciascia (1921-1989), témoin essentiel de la vie sicilienne de son temps, auteur de romans et d’essais dont le cadre, les sujets et l’histoire sont à peu près exclusivement liés à l’île et à ses relations avec l’Italie continentale. Les éditions Nous proposent un recueil de textes traduits pour la première fois, articles, essais, souvenirs, qui mettent en lumière les grands thèmes de son œuvre.
Lire la suite…
par Édith de la Héronnière

Retrouvez les anciens numéros d’En attendant Nadeau, en version numérique ou en PDF téléchargeable, sur notre page Version PDF.