Arts

Le cinéma, art du décryptage

L'essai d’Olivier Maillart propose une vision singulière de quelques films du XXe siècle, analysés sur le modèle de l’arroseur arrosé, où l'auteur considère le cinéma comme une mise en abyme.

Une petite surface plane recouverte de couleurs

Le « Talisman » de Paul Sérusier est le manifeste de la révolution picturale des nabis. Le Musée d'Orsay retrace son histoire, celle de sa réception par les artistes de son époque, et sa postérité.

Cinéma au présent

Une vie de cinéma, de Michel Ciment, relate des voyages, des rencontres, témoigne d’admirations et ne recule pas devant la polémique.

Lent retour

Le pays lointain de Jean-Luc Lagarce est mis en scène pour la première fois dans sa version intégrale, vingt-deux ans après la mort de son auteur, par Clément Hervieu-Léger.

La première pièce du jeune Sheridan

À l’Artistic Théâtre, la première pièce de Richard Brinsley Sheridan, Les rivaux, est mis en scène par Anne-Marie Lazarini avec un véritable esprit de troupe.

Tout Bazin

Les cinéphiles ne pouvaient lire que 130 articles d’André Bazin. En publiant ses écrits complets, Macula lance un pavé dans la mare de ce purgatoire éditorial. Un événement éditorial majeur.

L’imaginaire d’un architecte

Les dessins de Jean-Jacques Lequeu, sortis de l’Enfer de la BnF, s'exposent au Petit-Palais. Ce virtuose voulait inventer un monde nouveau mais n'y trouva jamais sa place.

N’écrire que pour des acteurs

Trente ans après sa mort, Thomas Bernhard était à l’affiche de deux théâtres parisiens, le Poche Montparnasse (Déjeuner chez Wittgenstein) et le Déjazet (Le faiseur de théâtre).

29 000 pages pour la bande dessinée

En 1978, Casterman lance le magazine (À suivre), symptôme de l'émergence de la bande dessinée comme produit culturel majeur. Le bel ouvrage d’histoire culturelle dirigé par Sylvain Lesage et Gert Meesters offre le bilan exhaustif de cette aventure éditoriale.