Arts

La psychiatrie, l’art brut et l’art moderne

Les Abattoirs de Toulouse proposent une exposition particulièrement réussie dans son ambition de lier l’histoire, la psychiatrie, l’art brut et l’art moderne, en revenant sur la trajectoire de François Tosquelles.

L’histoire sans fin de la fin des avant-gardes

L’historienne de l’art Béatrice Joyeux-Prunel publie le troisième volume de son histoire des avant-gardes artistiques, en reconduisant les lieux communs disséminés dans les deux tomes précédents.

Se souvenir de Thierry Metz

Avec le documentaire L’homme qui penche, Marie-Violaine Brincard et Olivier Dury donnent des pistes pour comprendre le poète Thierry Metz, en faisant résonner ses mots, son écriture.

Le sacré et les chaussettes

Signé Nathalie Azoulai et Serge Toubiana, Ozu et nous est un livre qui ouvre des voies et établit des liens avec d’autres cinéastes, d’autres films.

La responsabilité au cinéma

Robert Pippin se penche sur la philosophie du western ; dans Comédie(s) américaine(s), Marc Cerisuelo nous fait découvrir l’ampleur du genre et ses recoins.

La fierté de Naples

Célia Bussi consacre une première étude en français à Eduardo De Filippo, l’un des rois du théâtre napolitain.

O’Keeffe aux frontières

Alors que le Centre Georges-Pompidou consacre une exposition à l’œuvre de Georgia O’Keeffe (1887-1986), Catherine Guennec propose de plonger dans sa vie.

Sans forcer le trait

Bertrand Tillier montre comment la caricature a non seulement nourri la théorie de l’art, mais est aussi devenu une composante essentielle de l’innovation artistique.