Cinéma

Figures de cinéma

Images documentaires explore le travail d'Alain Cavalier, L'Étrangère réfléchit aux liens entre cinéma et pensée et Critique consacre son dernier numéro à André Bazin.

Cinéma total

Patrick de Haas publie Cinéma absolu, nouvelle édition revue et augmentée d’un livre paru en 1985 et qui a mis plus de dix ans à se faire.

Fellini, artisan et magicien

Dans Federico Fellini. Le métier de cinéaste, Rita Cirio s'entretient avec le maître de Cinecitta autour des acteurs, des producteurs et de ce qu’il nomme « les artisans ».

Les surréalistes vont au cinéma

Le cinéma des surréalistes d’Alain Joubert n’est pas un livre sur les films surréalistes mais sur ceux, immensément plus nombreux et divers, qui les ont accompagnés.

Des Houyhnhnms canins

« Autant le dire tout de suite : je déteste les chats et adore les chiens. C’est donc avec une absence totale d’objectivité que j’ai abordé le dernier film de Wes Anderson. »

L’art de la bobine

Guillaume Basquin nous présente le travail de la cinéaste Tacita Dean, la manière dont elle conçoit le geste filmique, sa durée, sa matérialité, sur ce qu’il implique vraiment.

Écriture et Histoire en champ-contrechamp

Films d’époque, La douleur, d'Emmanuel Finkiel, et Pentagon Papers, de Steven Spielberg, se situent chacun à un tournant de l’Histoire moderne et, si la guerre est leur arrière-plan commun, une femme occupe le devant de la scène.

Comme l’écho d’un éclair

Une rose sans pourquoi n’est pas forcément une rose sans raison. Le cinéaste Jean-Paul Civeyrac explique dans un bel essai la raison pour laquelle cet énoncé résonne dans son œuvre.

Portrait d’une jeune femme

Jeune femme, de Léonor Serraille, est un premier film d’une justesse remarquable, quelque part entre La vie rêvée des anges et La vie d’Adèle.