Littérature

“Méchant con” est-il un oxymore ?

De Néron à Amin Dada et à Trump, en passant par Trujillo et les Duvalier, la figure du con ubuesque domine l’histoire. Pourtant, il y a bien des imbéciles heureux et gentils, et des méchants intelligents.

Lettre ouverte à la bêtise

Peut-on écrire à la bêtise ? Faut-il, dans cette lettre, la vouvoyer et garder ses distances, ou la tutoyer familièrement ? Est-elle capable de nous entendre ? Sommes-nous capables de la comprendre ?

Apprendre à vivre

Qu’elle écrive des récits autobiographiques ou qu’elle écrive sur les autres, la romancière irlandaise Nuala O’Faolain n’a jamais parlé que d’elle-même dans ses livres.

Le discours libre n’existe pas

Dans Le bleu du lac de Jean Mattern, Viviane Craig, assise dans le métro, à Londres, se demande ce qu'on peut devoir à un mort. Elle aura le temps de se poser toutes les questions.

Un écrivain bête

« Je suis un écrivain bête, peut-être un des plus bêtes qui soit. » Ainsi débute le texte inédit de Kenneth Goldsmith, qu'EaN traduit aujourd'hui.

Jour de match à Oran

Dans Le Jour où Pelé, c’est à partir d’un célèbre match de football qui opposa l’Algérie au Brésil qu’Abdelkader Djemaï ressuscite une adolescence perdue.