Histoire

La proie des flammes

Thomas W. Gaehtgens replace le bombardement par l'armée allemande de la cathédrale de Reims, en 1914, dans son contexte religieux et symbolique, militaire, esthétique et politique, ainsi que dans la perspective d’une histoire plurielle, européenne.

À l’intérieur de la machine de mort

L’historien Johann Chapoutot, avec clarté et précision, définit le nazisme comme une « révolution culturelle » qui vise à l’élimination à la fois des populations dites « inférieures » et de la pensée libre.

Les corps occupés

Emmanuel Debruyne étudie les relations intimes qui se sont nouées entre les femmes et les militaires dans la zone occupée par l’armée allemande de 1914 à 1918.

L’héro entre dans l’histoire

Il manquait un livre sur l’histoire contemporaine du trafic et de l’usage des opiacées en France. Cette imposante Histoire sociale de l’héroïne vient combler ce vide.

De trop nombreuses images

Sexe, race & colonies, qui a donné lieu à de nombreuses protestations dès sa parution, semble alimenter cette pornographie coloniale qu’il vise à déconstruire.

Cas d’histoire

L'histoire en débat, débats d'histoire : le cas Céline est au centre du dernier numéro de L'Histoire, La revue d'histoire moderne et contemporaine se consacre aux liens de sa discipline avec la fiction et Mémoires en jeu à ceux qui unissent la mémoire et les paysages.

La République d’avant

Reprenant ses travaux précédents, Georgette Elgey livre deux volumes passionnants sur l'histoire compliquée de la IVe République.

Morts confirmés ou imminents

Deux ouvrages viennent fleurir les tombes de nos défunts cet automne. Le travail des morts de Thomas W. Laqueur porte sur l’histoire du corps mort, tandis que le livre d’Anton Serdeczny s’intéresse à la mort imparfaite.

Idéal-traîtres

La saga des intellectuels français retrace leur histoire, leurs engagements, leur influence et leurs erreurs. Les nombreux défauts du livre de François Dosse rappellent en creux combien la définition de l’intellectuel dans notre pays est biaisée et erronée.