Histoire

Une guerre de trente ans

L’histoire refoulée, ouvrage collectif dirigé par Zeev Sternhell, convainc de la pertinence de ses thèses sur le fascisme français.

Le mythe de l’épuration

La non-épuration en France de 1943 aux années 1950 d'Annie Lacroix-Riz montre l’inventivité déployée pour blanchir les collaborationnistes.

L’islam aux mains du Troisième Reich

Dans un livre d'une grande richesse, Les musulmans et la machine de guerre nazie, l'historien David Motadel transforme notre regard sur ce qu'on croyait savoir.

Noms, énigmes

Après un morceau d’enveloppe expédiée depuis un camp d’internement, c’est une liste de noms de déportés qui rejoint l’héritage.

Nouveaux regards sur l’ère baroque

Un ensemble de livres consacrés à l’âge baroque, témoignant tous de la spécificité de la période historique et des regards portés par notre époque sur cette période charnière de la modernité.

Le Coran et sa genèse

François Déroche reconstitue les étapes de la « canonisation » du « texte coranique », à partir de l’étude minutieuse d’anciens manuscrits jusqu’ici négligés.

Le café et la culture juive

Sonia Combe rend compte de l'ouvrage, inédit en français, de Shachar Pinsker, qui montre comment le café, lieu de socialisation entre la synagogue, les institutions communautaires et l’espace domestique, a été le vecteur de la modernité dans la culture juive.

L’enquête dans l’Inquisition

Pierre Tenne nous montre comment l’Inquisition médiévale a instauré un nouveau rapport à l’investigation et influencé toute une tradition historiographique.

Un accident de l’Histoire

Sébastien Omont évoque sa lecture du Roi tué par un cochon de Michel Pastoureau, récit historique fascinant et plein de fantaisie, qui fait du savoir un moyen de rêver.

À l’extrême centre

Le livre de Pierre Serna essaie de comprendre sur la longue durée de l'histoire de France comment un propos mesuré, celui du centre, peut s'accompagner d'un exécutif souvent dur.