Histoire

Le pillage des œuvres

La recherche d'Emmanuelle Polack sur le marché de l’art sous l’occupation ajoute des précisions intéressantes au sujet, même s'il souffre d'angles morts.

Une rayonnante humanité

Jacqueline de Romilly a incarné les études grecques. La collection Bouquins rassemble en un volume, Émerveillement, six essais parmi les plus accessibles.

Une vie minuscule

Audrey Millet édite un trésor : le Journal d'Henri Lebert, représentant de l’élite ouvrière au temps de la première révolution industrielle.

Quand l’hiver il gelait

Les peintures du Siècle d'or hollandais célèbrent l’hiver en inventant un monde vif et joyeux. Alexis Metzger regarde d’un peu plus près ces images pour comprendre comment une nation se met en scène.

Une femme extraordinaire

Alain Quella-Villéger présente un biographie de France Bloch-Sérazin, résistante, morte pour la France, chimiste, militante communiste.

Comment peut-on être païen ?

La somme de contributions érudites rassemblées par Sylvie Taussig interroge les conditions concrètes de la rencontre du monde chrétien avec les peuples païens.

Le temps de l’union ouvrière

Nicolas Delalande retrace la manière dont les ouvriers se sont organisés à une échelle internationale dans la deuxième moitié du XIXe siècle.

La guerre des partisans

Le grand livre de Masha Cerovic aborde un sujet généralement englouti dans les mythes de la « Guerre patriotique » : la guerre menée à l'arrière des armées allemandes occupant l'Union soviétique.

Ambroise de mille ans

Patrick Boucheron consacre La trace et l'aura aux vies posthumes d'Ambroise de Milan dans une tentative réussie de saisir, sur un temps long, les multiples directions que peut prendre une histoire cherchant à se renouveler.