Musique

Grande gueule

La bêtise est une valeur qui a toujours fait bon ménage avec le rock. Pourtant, peut-on vraiment qualifier de bêtise ce qui n’est après tout qu’une posture ?

Fixer la beauté

Le livre du célèbre ténor Ian Bostridge sur Schubert est une étude musicologique, une somme sur le contexte historique et artistique qui l’entoure et l’« anatomie d’une obsession » personnelle.

Variations Debussy

À l'occasion du centenaire de la disparition du compositeur, la brève biographie de Philippe Cassard propose une vision impressionniste de l’existence de Claude Debussy.

Doutes sur une révolution musicale

Extrêmement ambitieux dans sa démarche et ses prises de position, La Révolution digitale dans la musique d'Harry Lehmann n'est pas entièrement convaincant.

Des modernités musicales oubliées

Experimental Music de Michael Nyman est un document majeur pour la compréhension des mouvements musicaux expérimentaux anglo-saxons des années 1950 et 1960.

Les enjeux d’un prix Nobel

Cette année, les réactions au choix du prix Nobel de littérature, décerné à Bob Dylan, ont été nombreuses, en France particulièrement, avec des avis contrastés. L’idée n’est pas de revenir sur la réception de cette récompense, mais d’en saisir – si tant est que ce soit possible – la portée et la signification.

La fabrique du rock

De son enfance modeste et catholique dans un New Jersey industriel à ses engagements politiques à gauche, les mémoires de Bruce Springsteen révèle un chanteur soucieux des autres, sa conception de ses textes et une nature profondément austère.

Le punk avant la lettre

M Train, de Patti Smith, et Patti Smith, la poétique du rock : New York 1967-1975, de Christine Spianti, construisent deux images totalement distinctes de l’univers de la poétesse punk américaine, à travers deux approches de l’exercice biographique.

Le kitsch et l’authenticité de la country

Johnny Cash (1932-2003), chanteur, compositeur, guitariste, est à la fois un bel exemple d’artiste « country » traditionnel et un innovateur. Au-delà de I Walk the Line, une de ses chansons les plus célèbres, il a entretenu pendant des décennies un rapport particulier avec les fans du genre comme avec ceux d’autres types de musique.

Le rôle de l’interprète

Charles Rosen (1927-2012), pianiste et musicologue, présente dans ces entretiens une belle approche sensuelle et intellectuelle du rôle de l’interprète.