Sophie Patry : photographies en mouvement

Désormais largement exposé et publié, le travail de Sophie Patry (née en 1972) entretient de forts rapports avec le travail poétique. Ses photographies en mouvement ne cherchent pas à fixer la réalité mais à saisir des traces qui, comme le dirait René Char « font rêver plus que les preuves ». Elles font apparaitre des signes dont il est difficile de dire de quelles histoires ils parlent. Celles qui traversent ce dossier rendent évident le passage dans nos vie de ceux et celles que l’histoire d’aujourd’hui jette sur les chemins de l’exil.

Depuis fin 2014, Sophie Patry expose ses photographies en France et à l’étranger (Allemagne, Belgique, États-Unis, Réunion, Iran, Irlande, Italie et Suisse). Son travail est exposé en permanence à la galerie Murmure, à Colmar, ainsi qu’à la Chambre Claire Galerie de Douarnenez, et depuis mai 2022 au Centre d’Art la TEC, à Voiron. Depuis 2015, elle mène diverses collaborations avec des revues : la revue Dissonances, la revue Daïmon, TK-21En attendant Nadeau, L’Ampoule, Les Impromptus, le Litt’Orale, Or Norme, France Photographie et Incertain Regard ; ses photographies viennent également accompagner des textes de poètes : Jean-Michel Maubert, Gérard Cartier, Hervé Martin, Anne Dujin, Bernard Chambaz, Pierre Bergounioux, Louis-Jacques Suignard…