Odile Hunoult

L’aube d’Akhmatova

Premier recueil publié par la toute jeune Anna Akhmatova, Le soir paraît en mars 1912. Succès critique, ce livre qui l'a fait connaître vient d’être réédité en édition bilingue.

L’œil de Cocteau

Cocteau se mêle très jeune aux luttes de l'avant-garde, à un moment où le monde de l'art se reconstruit, bouillonne, s'affronte. On peut aujourd’hui lire ses points de vue sur les artistes, rassemblés dans un dictionnaire.

Aïgui le simple

Les éditions de l’Atelier de l’agneau publient le dernier tome des œuvres complètes du poète russe Guennadi Aïgui (1934-2006).

Le monde en Mandelstam

En 1930, au pire moment du scandale orchestré autour de lui par une accusation de plagiat, Ossip Mandelstam décroche un voyage en Arménie. Son texte de notes et de souvenirs est aujourd’hui « tiré à part ».

Les poètes russes d’aujourd’hui

L'anthologie dirigée par Tatiana Victoroff rappelle que la poésie russe contemporaine conserve l'équilibre entre âme et esprit, émotion et réflexion.

Les sentiers de la création

En novembre 1945, sa rencontre avec Isaiah Berlin inspire à Anna Akhmatova quatre cycles de poèmes, regroupés dans L’hôte venu du futur.

Rater le bateau pour Hydra

« Plus on me pressait de raconter mes voyages, plus je m'y refusais ». Avec Un homme de plus, Dominique Grandmont, poète et traducteur du grec, semble s’être plié à l’injonction.

La Belle et le Parti

Matérialisme et zones érogènes explique pourquoi et comment Patricia Galvão, jeune fille de la petite bourgeoisie de Saõ Paulo et icône de l'avant-garde littéraire brésilienne, devint militante communiste.

;