Littérature étrangère

Federigo Tozzi, exister par la lecture

Philippe Di Meo traduit Les choses et Les gens, deuxième et troisième volets de la trilogie entamée par Federigo Tozzi avec Les bêtes. Une œuvre hors du commun.

La vieillesse d’un artiste

C'est dans un café viennois que le narrateur du roman de Wolf Wondratschek rencontre Souvorine, musicien russe victime de la terreur stalinienne. Autoportrait au piano russe renouvelle le genre du roman d'artistes.

Murakami règle ses comptes

Remontant aux origines de sa vocation, Haruki Murakami attaque de front le système social et politique du Japon, et en particulier l'éducation.

Bourrage de crâne

Le premier roman traduit en français de Zhang Yueran fonctionne comme la métaphore d'un peuple passé d'une dictature sanglante à un régime orwellien.

Chaos et beauté

Appia de Paolo Rumiz est un récit de voyage plein de colère contre l'incurie d'un État, et plein d'amour pour ceux qui tentent de conserver un symbole du passé.

Londres à l’aventure

Un recueil rassemble les textes de Virginia Woolf sur Londres, sa ville intime et celle de la modernité littéraire.

Être Indien en Amérique

Le premier roman de Tommy Orange, le dernier roman de Richard Wagamese : deux grands livres sur l'être indien en Amérique.

Dans les favelas

Les nouvelles du Soleil sur ma tête se déroulent dans les favelas de Rio de Janeiro, où a grandi Geovani Martins, et ont connu un grand succès au Brésil.

Nouvelles perspectives sur la RDA

Trente ans après la chute du Mur de Berlin, deux livres non traduits en français de Christoph Hein et Daniela Dahn montrent que la fin de la « success story » allemande a bien sonné.

Un écrivain mondial

Après La nostalgie, le romancier roumain Mircea Cărtărescu confirme son immense talent avec Solénoïde.