Marc Porée

La forge de l’imagination

S’il faut saluer la parution d’une traduction de la Jérusalem de William Blake (1757-1827), la satisfaction de voir ce chef-d’œuvre enfin mis à la disposition du lecteur français est affaiblie par la fragmentation de la somme totale du texte en une myriade de morceaux choisis.

Graines et chuchotements de Salman Rushdie

Situé dans l'Inde du quatorzième siècle, La cité de la victoire, l'épatant dernier roman en date de Salman Rushdie, condense les forces et les faiblesses de l'écrivain. Sa parution coïncide avec la réédition en poche de son premier roman, Grimus.

De l’écriture comme sport de combat

Que s'est-il passé ? est un recueil comprenant à la fois des essais dans lesquels Hanif Kureishi radiographie l'esprit du temps et des nouvelles où il s'interroge notamment sur la nature de l'art et sur la part sombre que chacun a en soi.

Un amour de traducteur

L’écossaise Jennie Erdal (1951-2020) fait de son traducteur, Gilles Robel, l’inspirateur et le narrateur de La mystérieuse nuance de bleu, son dernier roman, entre campus novel, enquête philosophique et réflexion vertigineuse sur l’acte de traduire.

Kureishi Roma

Paralysé depuis décembre 2022, Hanif Kureishi continue d’écrire en dictant des « dépêches » publiées chaque jour en ligne. Un format original qui invite à s’interroger sur le nouvel âge de la littérature que nous vivons.

Pope, Swift & Cie à la mode loufoque

Pierre Lafargue et Pierre Senges s’invitent dans la traduction de 1755 d’Histoire de Martinus Scriblérus, de ses Ouvrages & de ses Découvertes, et la douce folie du second se met au diapason des élucubrations toujours maîtrisées du premier.

Byron, bon pied bon œil

Childe Harold, le premier ouvrage de Byron, n'avait jamais été traduit dans son intégralité. Un manque réparé grâce à Jean Pavans et aux éditions Manifeste !

Darras en 3D

Trois recueils parus au printemps illustrent la prolixité, la fécondité et la multiplicité du poète Jacques Darras.