Marc Porée

L’Amérique en bras de chemise

La jeune maison d'éditions Manifeste ! réédite les Lettres d’Amérique de Rupert Brooke, préfacées par Henry James et traduites par Jean Pavans.

Manhattan à tombeau ouvert

Manhattan Transfer est aujourd’hui reconnu comme le portail par lequel le modernisme américain a transité. Le roman de John Dos Passos reparaît dans une nouvelle traduction de Philippe Jaworski.

Le vert sied à John Keats

La poésie de la terre ne meurt jamais rassemble des textes de John Keats autour d'une problématique commune : celle de la nature et du monde végétal.

Saki le Birman

Toutes les nouvelles du Britannique Hector Hugh Munro, dit Saki, sont aujourd’hui rassemblées en un recueil intitulé Le Parlement infernal.

Une Butler peut en cacher une autre

Frédéric Regard consacre une biographie courte et enlevée à Josephine Butler, défenseuse intrépide des prostituées de Londres dans la seconde moitié du XIXe siècle.

À bout de souffle

Des trois textes réunis dans Invisibles visiteurs, c’est L’homme sans souffle d’Edgar Allan Poe qui, en ces temps de crise sanitaire, retient plus particulièrement l’attention.

L’autre Eliot

L'œuvre nourrie d’équité de George Eliot, née Mary Ann Evans, fait son entrée, en français, dans la Bibliothèque de la Pléiade.

Eric Blair, alias George Orwell

Les romans de George Orwell font leur entrée dans la Pléiade : on y retrouve un écrivain à hauteur d’homme, avec ses forces et ses faiblesses.

Profession : oisif(s)

En 1857, deux écrivains reporters, le drogué Wilkie Collins et le workaholic Charles Dickens signent ensemble Les pérégrinations paresseuses de deux apprentis oisifs, traduit aujourd’hui en français, tout aussi collectivement.