Sébastien Omont

L’apprentissage des bayous

Fabienne Kanor fait du parcours de Nathan, parti en Louisiane sur les traces d'un oncle mort, un récit de voyage et un essai historique autant qu'un roman.

Avec le père absent

Dans un récit pudique, Les cinq fois où j’ai vu mon père, le dramaturge haïtien Guy Régis Jr raconte son enfance marquée par l'absence de son père.

Hypermondes (9)

Deux auteurs chinois, Ken Liu et Liu Cixin, réinvestissent la science-fiction des enjeux politiques contemporains de leur pays.

Des vies indociles

Trois jours dans la vie de Paul Cézanne de Mika Biermann et Trois réputations de Jérémie Gindre illustrent tous deux l'art de la forme brève pour dire une vie.

Célébration du mouvement

Les « histoires sans paroles » du graveur belge Frans Masereel, précurseur du roman graphique, continuent d’être rééditées par les éditions Martin de Halleux.

Hypermondes (8)

Le grand livre de science-fiction d’Ada Palmer nous transporte en 2454, dans une utopie qui emprunte aux idées des Lumières et aux genres de l’époque.

Qu’a vu l’ours ?

L'anthropologue Nastassja Martin a été gravement blessée par un ours en août 2015, en Russie extrême-orientale. Elle en relate les suites dans Croire aux fauves.

Fictions d’Apocalypse

Jean-Paul Engélibert soutient que les fictions apocalyptiques, loin d'être désespérées, constituent un appel à penser des formes alternatives de société.

Madagascar, pays natal

Zébu Boy d'Aurélie Champagne est un premier roman impressionnant qui fait de son personnage central, Ambila, une figure blessée inoubliable.