Sébastien Omont

Les Démons d’Yves Velan

Œuvre-testament de l'écrivain suisse Yves Velan, Le narrateur et son énergumène est un roman admirablement écrit, une réflexion politique sur nos sociétés, et surtout une vertigineuse exploration des possibles de la littérature.

Lumière de la musique

Dans La ballade silencieuse de Jackson C. Frank, Thomas Giraud brosse la biographie subjective d'un musicien de folk dont le talent finit par s’étioler.

La langue des fils

L’écriture de Patrick Da Silva, splendide et modeste à la fois, nous fait reconsidérer l’ordinaire, le fait glisser vers une spiritualité surprenante.

Carmen libérée

Après avoir investi la figure d’Homère, Sophie Rabau poursuit son entreprise originale de variations et d’écritures à partir d’œuvres existantes avec Carmen pour changer.

Le travail oublié

Janvier, employé de bureau archétypal, est oublié dans une annexe. Avec humanité et subtilité, Julien Bouissoux interroge la banalité du quotidien, notre rapport au travail, l'indifférence de l'entreprise.

Temps suspendus

Deuxièmes tomes de trilogies, les romans de Liu Cixin et de Jeff VanderMeer semblent étirer le temps pour mieux exprimer les angoisses et les menaces qui hantent ces œuvres de science-fiction.

Trois voix pour un monde vacillant

Dans Trio pour un monde égaré, Marie Redonnet entrelace les voix de personnages aux identités menacées par une modernité troublée, luttant pour imposer une certaine idée de l’humanité dans un monde qui semble la nier.

Un appel du Sud

Après avoir lu Absalon, Absalon ! dans « L'Imaginaire », Sébastien Omont a acheté d'autres livres de la même collection.