Sébastien Omont

Un space-opéra de la physique

Après Le problème à trois corps et La forêt sombre, le romancier chinois Liu Cixin clôt avec La mort immortelle sa trilogie de science-fiction à l'échelle cosmique.

L’histoire hantée d’Haïti

Après L'ombre animale, le nouveau roman de Makenzy Orcel nous lance sur les pas de Poto qui traverse sac au dos cinquante ans de l'histoire d'Haïti.

Espions perdus

Après sa traduction des Métamorphoses d'Ovide, Marie Cosnay publie un faux roman d'espionnage contemporain qui nous promène de Belleville à la Françafrique.

Dessiner les monstres humains

Avec Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, roman graphique qui est aussi sa première œuvre publiée, Emil Ferris dynamite les conventions de la bande dessinée.

Le crépuscule des utopies

La Maison du Cygne d'Yves et Ada Rémy lie puissance d'invention, finesse dans l'évocation du quotidien et spéculation sociopolitique.

Mystères de l’ordinaire

Premier roman intrigant, Un emploi sur mesure de Sven Hansen-Løve raconte les pérégrinations d’un jeune employé d’une agence de détectives privés. Une sorte de puzzle existentiel dont les pièces ne coïncident pas.

La liberté envolée

Le Sacret, le nouveau livre de Marc Graciano déploie, en une seule longue phrase, un univers à la poésie singulière.

Éloge du changement

Acceptation clôt La trilogie du Rempart Sud de Jeff VanderMeer, un cycle romanesque où l’usage de la science-fiction se nourrit des positions politiques contemporaines les plus alternatives.

Une quête de l’autre réel

Vie posthume d'Edward Markham, de Pierre Cendors, mêle de manière éblouissante vie intérieure et fiction, cinéma et poésie, rêve et vérité.