Florence Olivier

Battre la mesure du temps à La Havane

Entre le 29 septembre 1949 et le 25 mars 1950, le grand écrivain cubain José Lezama Lima a tenu la chronique du Diario de la Marina de La Havane. Ses 91 textes sont traduits pour la première fois en français.

Penser l’exil

Le philosophe Carlos Pereda utilise les poèmes en tant que « méta-témoignages » pour distinguer trois modes d’expérience et d’expression de l’exil.

Morábito, chercheur d’ombres

Une anthologie bilingue, À chacun son ciel, nous permet de savourer en français les mots de Fabio Morábito, pour qui « être poète n'est jamais une profession ».

Une promenade au bord de l’abîme

Le volume IV des Œuvres complètes de Roberto Bolaño propose un vagabondage à travers les lisières et les marges de l’œuvre complexe du romancier chilien.

;