Santiago Artozqui

À fond !

Les livres de Michel Layaz et de Serge Bouchard et Mark Fortier célèbrent moins la machine que l’humanité des héros qui les construisent ou les conduisent.

Maria Pourchet : je et tu

Feu, le sixième roman de Maria Pourchet, raconte une histoire souvent lue dans un style que l’on a rarement vu : concis, efficace, beau, corrosif.

Pavé de bonnes intentions

Antoine Brea propose une traduction « familière » de L’Enfer de Dante. Mais les bonnes intentions ne font pas tout…

Peser sur le réel

Lydie Salvayre publie deux livres de formes très différentes, mais qui s’attaquent tous les deux à la société contemporaine.

Un compte moral

Yves Pagès porte un regard plutôt désabusé sur l’époque en exploitant l’un des travers contemporains les plus répandus : le recours aveugle à la statistique.

Entretien avec Olivier Mannoni

Le traducteur Olivier Mannoni évoque le travail qu’il a mené pour rendre le texte d’Adolf Hitler « exactement tel qu’il est ».

Traduire le bruit de l’Odyssée

Il existe déjà une grosse vingtaine de traductions françaises de l’Odyssée, mais celle qu’Emmanuel Lascoux vient de publier propose une rupture nette.

Coellywood

Dans Billy Wilder et moi, Jonathan Coe évoque avec mélancolie mais sans aigreur la fin de carrière d’un grand d’Hollywood.

Foucault sous LSD

Simeon Wade tente de partager l’expérience initiatique qu’il a vécue avec Michel Foucault dans la vallée de la Mort en 1975.

Am-stram-glam…

Le critique anglais Simon Reynolds raconte avec passion l’histoire du glam-rock et l’influence qu’il exerce encore aujourd’hui.