Santiago Artozqui

Faire des liens

Le poète et traducteur Martin Rueff signe avec La jonction un texte érudit et drôle, dont le lecteur est amené à circuler dans les langues et les textes.

Pour l’amour du rock

Platines, de Julien Decoin, promène entre ses pages des personnages déjantés et attachants, servis par une écriture qui se démarque dans un genre où peu d’auteurs s’illustrent : le roman rock.

En quête de Stevenson

Parfois, le mystère d’un texte est si bien caché qu’on ne soupçonne même pas sa présence. C’est ce qui est arrivé à Santiago Artozqui avec la traduction d’un court roman de Stevenson.

Janesville en crise

Le récit de la journaliste Amy Goldstein raconte avec humanité le quotidien de familles d’ouvriers à Janesville, pendant la crise économique de 2008.

Lehman Brothers : une fable américaine

Stefano Massini, dramaturge italien multiprimé, raconte dans son premier roman la saga de la famille Lehman. Il en fait une chanson de geste ironique, mais quelque peu idyllique.

Grande gueule

La bêtise est une valeur qui a toujours fait bon ménage avec le rock. Pourtant, peut-on vraiment qualifier de bêtise ce qui n’est après tout qu’une posture ?

La société en équations, mythes et réalités

Pourquoi la société ne se laisse pas mettre en équations, de Pablo Jensen, interroge le paradigme selon lequel il serait possible de reproduire dans le champ des sciences sociales les techniques de modélisation mathématique.

Un deuil orthonormé

Julien Boutonnier publie M.E.R.E, un livre-objet-papier-fichier-performance-abécédaire qui fait écho à Ma mère est lamentable, son précédent recueil chez Publie.net.

En attendant la suite

Lorsqu’on publie un journal, on a envie d’être lu, et dès que nous avons lancé En attendant Nadeau, la réception de nos articles a été au centre de nos préoccupations.