Claude Grimal

Euphémiser le mal qu’on fait

Mathias Delori se penche sur la violence qu’exercent les démocraties « euro-atlantiques » hors de leurs frontières dans leur guerre contre le « terrorisme », et sur la façon dont les sociétés s’en accommodent.

La tristesse des robots

Le premier roman que publie Kazuo Ishiguro depuis le Prix Nobel de littérature qu’il a obtenu en 2017 emprunte aux genres du conte et de la dystopie.

À la sicilienne ou à la grecque

L’autre bout du fil d'Andrea Camilleri nous promène en Sicile, tandis que Petros Markaris fait le point sur une crise grecque loin d’être terminée.

Aventures et changements climatiques

Après s’être demandé dans un essai pourquoi la question du changement climatique était si peu traitée par le roman, Amitav Ghosh passe à la pratique en publiant La déesse et le marchand.

Les dévoilements du « passing »

Le terme de « passing » renvoie au fait pour un Noir de passer pour blanc, ou, plus rarement, l’inverse. Une possibilité pour la littérature et le cinéma américains de mettre en récit l’imaginaire national sur l’identité.

Une collection verte

Avec leur collection « Les pionniers de l’écologie », les éditions Le Pommier constituent une petite bibliothèque classique sur la nature qui peut intéresser tous les lecteurs.

Leçons de saveur et de savoir

Ryoko Sekiguchi poursuit sa réflexion sur les nourritures et les mots qui les entourent dans 961 heures à Beyrouth (et 321 plats qui les accompagnent).

Les yeux ouverts sur l’univers

On peut lire aujourd’hui en français l’autobiographie de Mary Oppen, épouse du poète américain George Oppen, Du sens, de la vie.