Sciences humaines

Le droit de punir

Dans sa recherche sur les condamnations à mort au Moyen Âge, la médiéviste Claude Gauvard montre que le châtiment et la grâce sont les deux pôles de la puissance souveraine.

Loup, y es-tu ?

Après l’ours et le cochon, le bestiaire de Michel Pastoureau s’enrichit d’un nouvel hôte. Le livre et sa riche iconographie réservent de jolies surprises.

Françoise Dolto, l’enfance endeuillée

En reconstituant la relation entre Françoise Dolto et son oncle tué dans les combats de la Première guerre mondiale, Manon Pignon et Yann Potin éclairent un pan biographique et l'histoire contemporaine de l'écriture d'un deuil national.

D’Homère à Trump, vérités et mensonges

Partant de ce qui pourrait n’être qu’un débat de spécialistes, Barbara Cassin ouvre la réflexion sur le concept de performatif vers la poétique, la rhétorique et surtout la politique.

Kiev à l’heure allemande

Irina Khorochounova a été engagée comme bibliothécaire pendant l'occupation allemande de Kiev. Elle a consigné dans son Journal tout ce qu'elle a vu et ressenti. Un témoignage inespéré.

La proie des flammes

Thomas W. Gaehtgens replace le bombardement par l'armée allemande de la cathédrale de Reims, en 1914, dans son contexte religieux et symbolique, militaire, esthétique et politique, ainsi que dans la perspective d’une histoire plurielle, européenne.

Dénonciation n’est pas raison

Jean-François Braunstein a choisi la forme du pamphlet pour dénoncer les errances de la théorie du genre, de l’animalisme et de certaines doctrines justifiant l’euthanasie. Mais son travail proprement philosophique déçoit.

Foucault côté cours

Un nouveau volume constitué à partir d'archives personnelles rassemble des travaux inédits de Michel Foucault, qui laissent deviner la construction de La volonté de savoir.

La psychanalyse “corrigée” par la sociologie

Avec L’interprétation sociologique des rêves, somme « théorico-méthodologique », Bernard Lahire se propose, en plus d’offrir une nouvelle « interprétation des rêves », de renouveler complètement les sciences sociales.