Philippe Artières

Les dits et écrits d’Ivan Jablonka

Pourquoi Ivan Jablonka entreprend-il de rassembler en volume tous les textes qu'il a pu publier ici ou là ? Sans doute parce que son ambition est essentiellement littéraire et qu'il considère qu'un écrivain digne de ce nom doit écrire sur la littérature. Et en ce qui le concerne, sur la « littérature du réel ».

Dans la marge d’une biographie

En cherchant pourquoi Michel Foucault a dû quitter précipitamment son poste à Varsovie, Remigiusz Ruzinski offre un tableau documenté et passionnant de la vie homosexuelle et de sa répression dans la Pologne communiste.

Les mondes de la forêt

Une artiste (Agnès Stienne), une jeune écrivaine (Anouk Lejczyk) et une chercheuse (Stéphanie Thiébault) tentent de dire le rapport complexe que nous pouvons entretenir avec les forêts, qui n'avaient jamais été aussi violentées dans le monde qu'en cette année 2023.

Ultimes missives des proscrits

À partir d'un imposant recueil d'écrits ultimes de personnes qui se sont suicidées entre 1700 et 1947, Vincent Platini parvient à produire un texte polyphonique qui restitue autant des parcours de vies ordinaires que l’histoire de ce que ce chercheur en littérature comparée nomme des « écritures de soi ».

Nous ne les sauvons pas

A partir du naufrage de vingt-neuf migrants tentant de rejoindre les côtes anglaises, en novembre 2021, Vincent Delecroix a écrit une fiction qui interroge avec justesse notre propre regard. Mais lorsqu'il recourt à un lyrisme des plus gênants, son récit se brouille et neutralise l’attention.

La victoire de l’affiche

Dans un maître livre richement illustré, Frédéric Graber propose, en analysant la naissance de l’affichage administratif au XIXe siècle sous l’angle de la question du consentement public, une histoire de l’affiche inédite et passionnante.

L’art du dépouillement

Dans Au bord de l'effacement, livre déjà remarqué aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois, Anouche Kunth adopte une approche sensible au sort des exilés arméniens après 1920 en traquant les « incidents d'écriture » dans les archives de l'OFPRA.

La Plaine-Saint-Denis, mode d’emploi

Fabrice Langrognet s'est consacré à l'étude de l'histoire d'un immeuble de La Plaine-Saint-Denis, entre 1882 et 1932, faisant flèche de tout bois pour retrouver la moindre trace de ses habitants et pour éclairer ainsi, à partir d'un point d'observation inédit, l'histoire des migrations.

Le cow-boy retrouvé

Dans son autobiographie, le cow-boy Nat Love, ancien esclave, s'invente une vie par l'écriture et parvient à faire des différents moments de sa vie un récit unique, presque cohérent, qui le conduit de l'archaïsme à la modernité.

Portrait d’un insurgé

En choisissant de rendre compte par la fiction de la mutinerie de 1934 à la colonie pénitentiaire de Belle-Île-en-Mer, Sorj Chalandon poursuit son travail romanesque sur l’histoire contemporaine. Il a seulement le tort de vouloir faire aussi de son roman une fresque des années 1930.

La ville, pas à pas

Michel Vernes était une figure singulière dans le monde de l’architecture. Critique et historien , il a rassemblé nombre de ses articles, entreprise que Manuel Charpy a achevée en composant un volume intitulé Projets et souvenirs.