Disques

Disques chronique Adrien Cauchie dossier

« Relief-disques » (1936), par Robert Delaunay

Musique recherchée

Les onze pièces de la Musica ricercata de Ligeti et les onze Bagatelles de l’opus 119 de Beethoven étaient faites pour se rencontrer sous les doigts de l’audacieux Herbert Schuch.

Le violoncelle transcrit

Gidon Kremer enregistre une transcription pour violon des vingt-quatre préludes pour violoncelle de Mieczysław Weinberg. À l’alto, Kim Kashkashian donne une version remarquablement dansante des suites pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach.

Le madrigal et l’opéra selon Monteverdi

En interprétant Claudio Monteverdi, Paul Agnew et John Eliot Gardiner nous en convainquent : le madrigal est bien à la source de l’opéra.

Faites l’amour, pas la guerre

Le ténor Ian Bostridge, accompagné par Antonio Pappano au piano, a apporté sa contribution aux commémorations du 11-Novembre dans un programme qui explore bien davantage que la seule Grande Guerre.

Faust et Melnikov dans Mozart : une affaire à suivre

Isabelle Faust se lance, en compagnie du pianiste Alexander Melnikov, dans l’enregistrement des sonates pour violon et piano de Mozart.

Berlin, Kurt Weill et les autres

Bye-bye Berlin propose un panorama du paysage musical berlinois dans l’entre-deux-guerres. Les musiciens se jouent avec brio d’une prétendue frontière entre musique de cabaret et musique savante.

Le chant anglais au dix-septième siècle

Perpetual Night, et la mezzo-soprano Lucile Richardot, nous emmènent dans l’Angleterre musicale du XVIIe siècle. Ils nous font entendre des airs d’une grande beauté et découvrir des compositeurs passés dans l’ombre de Henry Purcell.

Dernier volet d’un triptyque sur le rêve

Sandrine Piau et Susan Manoff ont composé un riche programme pour leur nouveau disque intitulé Chimère. Compositeurs et poètes sont à l’honneur dans ce dernier volet d’un triptyque qui constitue désormais une anthologie du lied, de la mélodie et du song.

Debussy
par Pollini :
une célébration

Le second livre des Préludes de Claude Debussy complète à point nommé la discographie de Maurizio Pollini. Le pianiste profite de ce nouveau disque pour enregistrer, en duo avec son fils Daniele, En blanc et noir du même compositeur.

À écouter à la suite

Ernest Bloch compose en 1920 sa première sonate pour violon et piano. D’après le livret, « c’est l’œuvre d’un révolté, décidé à se faire entendre envers et contre tout » La seconde sonate, est « une œuvre d’un caractère diamétralement opposé ».

Voix du baroque

Vive la musique baroque ! Au programme de ce nouvel épisode de notre chronique discographique : la chanteuse et cheffe d’orchestre Nathalie Stutzmann, ainsi qu’un ensemble d’œuvres sacrées italiennes par Delphine Galou et Ottavio Dantone.

Ophélie Gaillard et Valentin Erben, violoncellistes

Ophélie Gaillard rassemble des pièces dont la plupart ont été écrites par des compositeurs en exil, tandis que Valentin Erben, accompagné par Shani Diluka, signe une intégrale des œuvres pour violoncelle et piano de Beethoven.

François Lazarevitch interprète Telemann
et Vivaldi

À cinq mois d’intervalle, François Lazarevitch a enregistré deux albums pour Alpha qui confirment son rang parmi les plus grands flûtistes actuels.

Le Concerto
de Mendelssohn
par Isabelle Faust

S’il existait une rentrée musicale, le Concerto pour violon en mi mineur de Felix Mendelssohn pourrait y trouver sa place grâce à l’interprétation d’Isabelle Faust.