Sophie Ehrsam

Épouser le déséquilibre

Sophie Ehrsam se souvient de La reine Alice, roman de Lydia Flem marqué par l’influence de Lewis Carroll, numéro de funambule qui réconforte.

Quand la Renaissance de Harlem s’invite en français

La Renaissance de Harlem est le nom donné à l'émergence, il y aura bientôt un siècle, d'artistes afro-américains de premier ordre, que l'on (re)découvre depuis peu en France : cette vague de traduction nous rappelle leur actualité.

Les femmes et la parole publique

Mary Beard, spécialiste de l'Antiquité, s'intéresse à la représentation des femmes au pouvoir en Occident, depuis L'Odyssée jusqu'à Angela Merkel.

Entre deux eaux

Manhattan Beach de Jennifer Egan explore l’identité états-unienne et la manière dont s’impose sa domination.

L’écoute de l’étranger

Maison d'âme est un livre comme seule Mireille Gansel sait les écrire, qui traverse les décennies et les continents pour parler d'exil et d'accueil.

Le cri des oies sauvages

Beau et impitoyable comme le Grand Nord, Nirliit, le premier roman de Juliana Léveillé-Trudel, raconte les relations entre Canadiens et Inuits.

Septuor somptueux

Oneiron de Laura Lindstedt est un étrange huis clos construit autour de sept femmes venues des quatre coins du monde, qui se racontent sans fin.

La poésie de Dubillard

Roland Dubillard n’était pas qu’un homme de théâtre mais également un poète remarquable.

Scribo, ergo sum

Comment se construit la langue, et comment se construit-on avec elle ? À l'image de cet objet d'étude, le récit autobiographique de Dominique Sigaud touche à l'individuel, voire à l'intime, autant qu'au collectif.

Mythes pour le temps présent

Les textes de Kate Tempest donnent vie à des êtres abîmés par l'existence ou qui se débattent avec elle, sur fond de quartiers minés par la gentrification.