Littérature étrangère

Heiner Müller aujourd’hui

À l’occasion de la sortie en français des conversations du dramaturge est-allemand Heiner Müller, nous avons interrogé l’un de ses traducteurs, Jean-Pierre Morel.

Tragique anatomie

Le récit de Maggie O’Farrell est une sorte d’inventaire des manières de raconter la vie de quelqu’un à travers ses expériences avec la mort.

L’amour de loin

Lisa Ginzburg met en scène deux personnages aux prises avec les difficultés de l’éloignement géographique et linguistique. Au pays qui te ressemble témoigne des illusions dont se berce parfois l’amour de loin.

Le premier Mishima 

La nouvelle traduction de Confessions d’un masque de Yukio Mishima donne une impression bien différente de celle jusqu’ici disponible.

Métamorphoses de Shakespeare

L’éditeur Harper publie des romans inspirés par les pièces de Shakespeare. C’est Jeanette Winterson qui ouvre le bal en s’inspirant du Conte d’hiver.

Un premier roman impressionnant

Le premier roman de la jeune dramaturge allemande Marianna Salzmann se déroule dans une Istanbul interlope, où se diluent lieux, temps, identités.

Agualusa, la révolution onirique

Dans le dernier roman de José Agualusa, un quatuor de personnages joue avec l’idée qu’ils sont des rêves devenus réalité et une réalité devenue des rêves.

Lawrence Ferlinghetti, sympathique voyageur

Lawrence Ferlinghetti est l’un des derniers représentants de la Beat Generation. Ses journaux de voyage, publiés en 2015 aux États-Unis, sont aujourd’hui traduits en français sous le titre La vie vagabonde.