Littérature étrangère

Siegfried Lenz retrouvé

Une escouade de la Wehrmacht perdue dans les marécages, un soldat qui rejoint les Partisans avant de servir le nouvel ordre établi par les vainqueurs soviétiques : un sujet sulfureux pour ce roman inédit du grand écrivain Siegfried Lenz.

Solitude à tous les étages

Les trois étages du dernier roman de l'Israélien Eshkol Nevo se situent dans une banlieue cossue de Tel-Aviv, abritent trois personnages blessés par la vie et trois histoires distinctes.

La Grande Guerre n’a pas eu lieu

Aux idéologies figées de la « Grande Guerre », les mémoires du poète et soldat anglais Edmund Blunden opposent une empathie exemplaire pour toute forme de vie atteinte par la destruction.

Le feu de Leonard Cohen

Peu avant sa mort en 2016, Leonard Cohen avait assemblé en grande partie La flamme, qui présente ses poèmes, ses dessins et des extraits de son journal.

Entretien avec Richard Flanagan

Première personne, de Richard Flanagan, relate l’histoire de Kif Kehlmann, embauché pour écrire l’autobiographie de Siegfried Heidl, grand escroc australien des années 1980.

Les vivants et les morts

Le grand écrivain yiddish Elie Chekhtman a passé trente ans à écrire Erev, ce grand cycle romanesque qui retrace la destinée de la famille Boïar, depuis les pogroms jusqu’à la création de l’État d’Israël.

Un space-opéra de la physique

Après Le problème à trois corps et La forêt sombre, le romancier chinois Liu Cixin clôt avec La mort immortelle sa trilogie de science-fiction à l'échelle cosmique.

Un crotale à la braise

Jim Harrison aimait les vins du Rhône, la marinade et les pièces de gibier. Un sacré gueuleton rassemble pour la première fois ses chroniques gastronomiques, qui dessinent une biographie vagabonde.

Malaparte, pas si fasciste

En 1922, Curzio Malaparte prend sa carte au parti fasciste. Il rompt en 1931. Le Cahier de l’Herne qui lui est consacré rappelle sa clairvoyance politique.