La Librairie du XXIe siècle (été 2019)

Deux enfances, deux maisons

Des saisons au bord de la mer de François Maspero tente de fixer les souvenirs de deux enfances, la sienne et celle de sa fille disparue, en deux maisons.

Ni lu, ni connu !

Comment commenter un non-livre ? Par une non-critique évidemment ! Et pour cela, quel meilleur objet que Pourquoi je n’ai écrit aucun de mes livres de Marcel Bénabou ?

Lectures sentimentales

Parcourir « La Librairie », donne l’occasion de revenir sur des œuvres essentielles, exemplaires, comme celle de Georges Perec.

Toute une bibliothèque 

Comment choisir un livre de « La Librairie » de Maurice Olender ? Se poser la question revient à parcourir une bibliothèque physique et mentale qui semble infinie.

Épouser le déséquilibre

Sophie Ehrsam se souvient de La reine Alice, roman de Lydia Flem marqué par l’influence de Lewis Carroll, numéro de funambule qui réconforte.

La perte et le bienfait

Marie Étienne évoque Comment j’ai vidé la maison de mes parents de Lydia Flem qui fait partie de ces « livres qu’on garde en soi sans les avoir ouverts ».

Souvenirs floconneux

Le monde en détails de Jean-Loup Rivière, disparu récemment, est un texte hybride, exemplaire du travail mené par La Librairie du XXIe siècle.

Lectures revers

Les livres que publie Maurice Olender, comme Au dos de nos images, de Luc Dardenne, se lisent différemment des autres. Ils désaxent le monde.

Un accident de l’Histoire

Sébastien Omont évoque sa lecture du Roi tué par un cochon de Michel Pastoureau, récit historique fascinant et plein de fantaisie, qui fait du savoir un moyen de rêver.

Un souvenir de La Librairie

Lire Sous la dictée des choses d’Alain Fleischer fait éprouver un plaisir considérable, celui d’une littérature qui parle de soi sans s’abîmer dans le nombrilisme.

;