Roger-Yves Roche

Un vibrant cor à corps

La correspondance que Georges Perros et Pierre Pachet ont échangée entre 1968 et 1978 est à la fois fervente et pudique. Traversée de fulgurances et de belles envolées, elle témoigne d'une amitié improbable, de la force de deux lecteurs, du fil discret qui relie deux hommes. 

Une histoire qui tienne enfin debout

Il ne faut rien dire, le deuxième récit de Marielle Hubert est l'un des plus forts de la rentrée littéraire hivernale. On y découvre une voix, une manière de considérer la mémoire, la filiation, les violences et les fantômes qui nous hantent. Un texte d'une lucidité implacable dont l'audace narrative impressionne. 

Mon père, ma bataille

Avec Je vais bien, l'auteur de la bande dessinée Le café de la plage, Régis Franc, revient avec tact et émotion sur la vie de son père. Il raconte l'histoire d'un homme simple et le rapport complexe qu'il a entretenu avec lui.

Doubrovsky avant Doubrovsky

Le premier roman d’un auteur, refusé ou resté inédit, s’apparente souvent à un coup d’épée dans l’eau. C’est loin d’être le cas de L’un contre l’autre de Serge Doubrovsky (1928-2017), qu'il a écrit à l'âge de vingt-quatre ans.

Ardenne lointaine

Le plus court chemin, selon Antoine Wauters, c’est l’écriture. Une écriture précise et ductile, dense et vivace, qui nomme, désigne, sauve, et permet de revenir à l’essence même de l’enfance. Et même plus loin encore, au-delà ou en deçà des choses.

Le père, le fils et la photographie

Ce qui se noue entre un père et un fils, ce qui ne se noue pas, ne s’est jamais noué, se dénoue trop vite et se renoue autrement. Voilà, en substance, la matière d’un livre signé Éric Courtet pour les photographies et Marie-Hélène Lafon pour les textes, une galerie de portraits « duels » qui dit aussi bien la violence que la tendresse, la ressemblance toujours perdue et toujours retrouvée.

Rembobiner Pivot

Noël Herpe ne manquait jamais une diffusion d’Apostrophes, l’émission mythique présentée par Bernard Pivot. Il se souvient des rencontres télévisuelles qui l’ont marqué.

L’esprit de la lettre

Nicolas Taffin signe Typothérapie, un recueil d’articles autour de la typographie comme espace « intime et amical ». Une manière singulière et joyeuse d’ouvrir les yeux du lecteur sur le livre et sa « texture », qui ravira les amoureux de la lettre.

De main de maître

Les dessins d’Albert-Edgar Yersin (1904-1985) sont moins connus que ses gravures ou ses peintures. Les voilà réunis pour la première fois dans un épais et fort beau livre qui laisse rêveur.

Amour défunte

En un ciel ignoré des étoiles nouvelles d'Alice Becker-Ho est le récit magnétique d'une histoire d'amour ancienne de la narratrice pour sa professeur de français, surnommée Chimène. Un petit livre intense et poétique.