Roger-Yves Roche

Présence du passé

Né à Oran en 1950, parti d’Algérie en 1962, Jean-Jacques Gonzales revisite ce qui reste de la mémoire de son enfance à partir de quelque deux cents photographies prises par son père.

Au propre et au figuré

La décharge, de Beatrix Beck, est un livre sur la misère sans misérabilisme, écrit dans une langue et un style ébouriffants.

Photo-roman

Dans Disperser la nuit, Aymeric Vergnon-d’Alançon explore les pouvoirs de l’image à travers cinq histoires d’exils et d’errance. Une fiction réparatrice.

Poète et fière de l’être

Les poèmes de Grisélidis Réal, à laquelle Nancy Huston vient de consacrer un petit livre-lettre, sont rassemblés en un seul volume.

Un éphéméride fracassant

Dans Derniers temps. Un capharnaüm, Jacques-Henri Michot assemble fragments, notations, bouts de citations, traits autobiographiques.

Reflets de Roche

Dans Marabout de Roche, Karine Miermont trace élégamment le portrait de son voisin, l’écrivain-photographe-éditeur Denis Roche.

Bruissement d’elle

La sociologue Christine Détrez se souvient de sa mère, disparue dans un accident de voiture en Tunisie à l’âge de vingt-six ans.

Peinture sur soi

Dans Van Gogh, Buraglio, mon père et les autres, autoportrait aussi incertain qu’incisif, Armand Dupuy révèle sa passion ambivalente pour la chose picturale.

Un monde d’avant

En redonnant vie et contours aux objets et outils utilisés par les fermiers de sa Mayenne natale, Jean-Loup Trassard rappelle une campagne aujourd’hui disparue.

Nom de nom !

Tout ce qui a été dit, écrit, pensé, rêvé sur et autour du nom propre se retrouve dans C’est du propre, livre patchwork signé Jacques Barbaut

;