Norbert Czarny

Écrivain, fêtard et baroudeur

Joseph Kessel en Pléaide, en deux volumes qui donnent à connaître ou à redécouvrir un homme en mouvement dont la devise dit tout : « Plus long le chemin, plus riches ses promesses ».

Découper du temps

Yann Dedet, monteur pour Truffaut, Stévenin, Pialat ou Cédric Kahn, raconte son métier dans Le spectateur zéro.

Regards d’enfants perdus

Faits divers et livres structurent l’essai intime de Jean Viviès, La main de l’innocent. À l’occasion de cette parution, relancée après la pandémie, EaN a interrogé ses éditeurs.

Faire des écritures

Premier roman de Frédérique Berthet, Never(s) associe le chef-lieu de la Nièvre à Casablanca et Saïgon, se fonde sur l’archive, la lettre, la trace et l’espace.

Avec Rimbaud à Paris

Dans Azur noir, Alain Blottière offre Rimbaud pour guide à son narrateur, Léo, qui devient aveugle au cœur d’un Paris déserté.

Ne plus mettre le pied sur le sol

Cosimo, âgé de 12 ans, s’est confiné dans un arbre. Il vivra cette contrainte jusqu’à la fin de sa vie. Mais s’il se tient à l’écart, Le baron perché d’Italo Calvino reste proche.

Renaître à Kyoto

Chaque chapitre de Kyoto Song tourne autour d’un mot que Colette Fellous décline, attendant qu’il révèle ou réveille ce qu’il appelle ou porte.

Quand l’amalgame fait sens

Georges Matandon, maître d’œuvre de l’exposition Le Juif et la France, est le sujet d’un récit d'Yves Laplace qui rapproche haines d'hier et d'aujourd'hui.

Le voisinage des morts

Ruth Zylberman prolonge son documentaire sur le 209 rue Saint-Maur par une Autobiographie de ce même immeuble, à la fois enquête historique et récit personnel.