Marc Lebiez

La littérature et les criminels

Le livre de Frédérique Toudoire-Surlapierre montre la manière dont la littérature fait l’expérience des limites de la fiction.

La rose a ses raisons

Le pèlerin chérubinique n'a cessé d'inspirer poètes et philosophes. Dans Dieu, un pur rien, Jacques Le Brun éclaire la pensée de son auteur, Angelus Silesius.

Une étude post-post-coloniale

Le livre de Michael Lucken rappelle que la passion japonaise pour la Grèce antique ne s'explique pas uniquement à travers un prisme colonial européen.

Les deux Nietzsche

En lisant le deuxième tome de ses Œuvres complètes et le cinquième volume de sa Correspondance, ce sont deux Nietzsche qui se présentent à nous.

Une rayonnante humanité

Jacqueline de Romilly a incarné les études grecques. La collection Bouquins rassemble en un volume, Émerveillement, six essais parmi les plus accessibles.

Comment peut-on être païen ?

La somme de contributions érudites rassemblées par Sylvie Taussig interroge les conditions concrètes de la rencontre du monde chrétien avec les peuples païens.

La fabrique du monothéisme

Ron Naiweld scrute le texte biblique et suggère des interprétations pour comprendre l’évolution vers un monothéisme non dénué de parenté avec celui des grands philosophes grecs.

Parler des mathématiques

Le livre de Fernando Zalamea tente de formuler une philosophie capable de rendre compte des récents changements conceptuels intervenus dans le travail mathématique.

Déboulonner l’idole

Tout a été fait pour appâter le chaland avec ces Cahiers noirs de Heidegger, et l’on peut prédire qu’ils seront achetés. Ils mériteraient surtout d'être lus.

Rome et l’air du temps

Dans sa version américaine originale, le livre de Kyle Harper portait pour titre Le destin de Rome. Dans sa traduction française, il devient un miroir des angoisses climatiques et de la pensée apocalyptique de notre temps.