Jean-Yves Potel

Le passé au présent

Mikołaj Łoziński, observe l’histoire d’une famille juive de Tarnów, au sud-est de la Pologne, entre les deux guerres mondiales. Un beau tableau de la diversité de la communauté juive polonaise avant la Shoah qui semble écrit en temps réel.

Proust et le monde juif

Antoine Compagnon analyse la réception par les intellectuels juifs de La Recherche du temps perdu, Pierre Birnbaum enquête sur les engagements politiques, religieux et amicaux de l’écrivain.

Babi Yar en trompe-l’œil

Le cinéaste ukrainien Sergueï Loznitsa sort un documentaire sur le massacre de Babi Yar, en septembre 1941, sous la forme d’un « re-montage d’archives », présentées sans commentaires en voix off.

Le retour à la maison

Dans son nouveau livre, Consolée, Beata Umubyeyi Mairesse met en scène trois femmes à deux époques différentes et témoigne d’une dimension peu connue du colonialisme belge au Ruanda-Urundi.

La piste sauvage du bonheur

Deux jeunes poétesses polonaises, à deux époques différentes, pratiquent la même subversion de l’ordre existant à travers leurs regards poétiques : les voix de Justyna Bargielska et de Zuzanna Ginczanka se font écho.

Le temps des rafles

Les 16 et 17 juillet 1942, près de 13 000 hommes, femmes et enfants juifs sont arrêtés par la police parisienne. Le 12 juin 1943, à Bruxelles, une vingtaine d’enfants cachés dans un pensionnat sont arrêtés par la Gestapo. Deux ouvrages de Laurent Joly et Frédéric Dambreville reviennent sur ces deux rafles.

Alexander Werth, le témoin historien

Correspondant à Moscou de 1941 à 1948, Alexander Werth relatait ce qu’il pouvait voir et savoir de la guerre mondiale en cours. L’été noir de 42, est aujourd’hui traduit en français : on y voit le « diariste témoin » se muer en historien.

Rieucros, camp français méconnu

À Rieucros, en Lozère, l’État a installé pendant la Seconde Guerre mondiale le seul camp d'internement réservé aux femmes. Il vient de faire l’objet pour la première fois d’une véritable étude historique.

Dans le fracas des bombes

Au début du mois de mars 2022, une rencontre poétique s’est tenu sur Zoom à l’initiative de deux poétesses d’Ukraine, Olga Livshin et Julia Kilchinsky Dasbach. Isabelle Macor a traduit pour EaN deux poèmes d'Ija Kiwa et d'Alicja Rosé.

Démocratie incertaine

Dans son nouvel ouvrage, Jan-Werner Müller suggère de s’appuyer sur trois notions pour atteindre la « vraie démocratie » : liberté, égalité, incertitude.

;