Maurice Mourier

Chevaliers enchantés

Au Moyen Âge, femmes et hommes se réunissaient pour écouter de beaux contes, dont certains furent appelés « lais ». Quarante textes sont traduits aujourd'hui en Pléiade, dont ceux de Marie de France : des bijoux littéraires médiévaux.

L’art japonais du feuilleton

C'est le nouveau feuilleton d’Haruki Murakami : Le meurtre du Commandeur. 900 pages fourmillantes et drôles qui s’inscrivent dans une tradition littéraire nippone et s'en jouent.

Le talent souffle où il veut

Construit comme une succession d’entretiens, La grande idée d’Anton Beraber explore le conflit entre la Grèce et l’empire turc après la Première Guerre mondiale.

Stefánsson l’incomparable

Dans son dernier livre, Jón Kalman Stefánsson fait évoluer son système narratif. Il est le plus brillant des romanciers contemporains.

“Méchant con” est-il un oxymore ?

De Néron à Amin Dada et à Trump, en passant par Trujillo et les Duvalier, la figure du con ubuesque domine l’histoire. Pourtant, il y a bien des imbéciles heureux et gentils, et des méchants intelligents.

Penser est un bonheur

Carlo Rovelli explore l’une des questions les plus plus essentielles pour la science. Brillant, dynamique, son livre va puiser à toutes les sources du savoir.

Requiem pour la fin d’un temps

Poète sans préjugés, Jean Pérol porte sur l’époque un regard lucide, parfois férocement critique, le plus souvent désabusé.

Stevenson en Tusitala, le conteur d’histoires

Dans le troisième tome des œuvres complètes de Stevenson en Pléiade, on perçoit les derniers mouvements de l’œuvre, on redécouvre les parallèles entre le microcosme écossais et le bout du monde polynésien.

Quand Balzac invente Paris

Éric Hazan explore, avec une érudition formidable, le Paris de Balzac. Il n’y voit pas le cadre romanesque de La comédie humaine, mais « une ville fantasmatique née de lui seul ».

Corée-graphie

Alors que la situation géopolitique de la péninsule coréenne inquiète le monde entier, on s’interrogera, en lisant L’approximation des choses d'Alexis Anne-Braun, sur la fascination que ce pays exerce sur les Occidentaux.