Arts

Regards suppliciés

L'exposition Cruels objets du désir met en scène les œuvres de jeunesse de Giacometti en traçant un rapport éclairant avec sa lecture de Sade.

Quatre femmes en scène

Deux spectacles pour voir quatre femmes sur un plateau : Du ciel tombaient des animaux de Caryl Churchill et Rosa Luxemburg Kabarett, de Viviane Théophilidès.

Célébration du mouvement

Les « histoires sans paroles » du graveur belge Frans Masereel, précurseur du roman graphique, continuent d’être rééditées par les éditions Martin de Halleux.

L’art et la guerre d’Algérie

Des damné(e)s de l’Histoire d’Émilie Goudal est la première étude à s’intéresser à la mémoire de la guerre d'Algérie du point de vue des arts plastiques.

Plus jamais la guerre

Alors que le Musée d’art moderne de Strasbourg consacre une rétrospective à Käthe Kollwitz, L’Atelier contemporain publie l’intégralité du journal de la sculptrice et dessinatrice allemande.

En des temps difficiles

Trois spectacles rares : L’analphabète d’Agota Kristof, La légende du saint buveur de Joseph Roth et L’entrée en résistance, de Jean-Pierre Bodin.

Eisenstein à Metz

Le Centre Pompidou-Metz consacre une vaste exposition aux rapports entre l’œuvre de Sergueï Eisenstein et les arts.

Fuir ou ne pas fuir son pays

On s’en va, la dernière production de Krzysztof Warlikowski laisse entendre qu’il faut partir, sinon fuir une atmosphère délétère, un pays.