Littérature française

Trois romans souples

Très différents dans leurs thèmes, les romans de Jeremie Brugidou, Sabrina Calvo et Thomas Giraud offrent chacun une écriture en mouvement, en recherche.

La nuit, « je » ne ment pas

Depuis vingt ans, Marie Darrieussecq est insomniaque. Un mal dont il n’est pas nécessaire de souffrir pour se plonger dans Pas dormir, son nouveau livre.

Les souterrains de Thomas Clerc

Cave, le nouveau récit de Thomas Clerc, est à la fois une autobiographie, un traité du désir, une réflexion sur la mémoire, une exploration familiale, un cabinet de lectures…

Fille unique

Le récit autobiographique de Kaoutar Harchi tente un mariage risqué, et réussi, entre la sociologie et la littérature.

Orphée féminin

Le deuxième roman de Louise Chennevière est un roman d’amour qui s’écrit à rebours, depuis la rupture jusqu’à la première rencontre.

Un dandy en Uruguay

Depuis 1998, Santiago Amigorena porte un grand projet autobiographique. En voici le dernier épisode, relatant la vie à Montevideo avant le deuxième exil, vers Paris.

Peser sur le réel

Lydie Salvayre publie deux livres de formes très différentes, mais qui s’attaquent tous les deux à la société contemporaine.

Bruissement d’elle

La sociologue Christine Détrez se souvient de sa mère, disparue dans un accident de voiture en Tunisie à l’âge de vingt-six ans.

Western sur ZAC

Avec Farouches, deuxième tome très réussi d’un cycle intitulé Empires, Fanny Taillandier propose un récit haletant aux allures de western politique.

La Passion de Max Le Corre

Tanguy Viel continue d’observer ce qui se passe lorsqu’un notable local passe de la gloire à la chute avec La fille qu’on appelle, splendide tragédie sociale.