Littérature française

Les souffrances du passé

La guerre des pauvres d'Éric Vuillard, basé sur la vie et les écrits de Thomas Müntzer, est un livre sur la pauvreté qui nous engage à penser les rapports entre littérature et histoire.

Comment survivre à l’existence ?

Le nouveau roman de Michel Layaz revient à la thématique favorite de l'auteur : la façon dont l'enfance sert de révélateur aux hideurs de l'âge adulte et à l'absurdité poétique de l'existence.

Le prix de la vitesse

L’argent se nomme aussi liquidité. Il coule, se répand et se doit d’être disponible vite. Alexandre Laumonier tire de cette circulation une chronique vraie de l’accélération des marchés financiers.

Une histoire de bêtes

Dans Grands carnivores, Bertrand Belin écrit avec humour la peur qui s’installe, mêlée à la rivalité violente entre deux frères.

Les vies de Raphaël

Pour reconstituer la vie et les aventures de Raphaël Abensis, de l'Église à la fortune en passant par l'enseignement, Charif Majdalani mobilise des cardinaux, des cochers, et pas mal de navires, de galères et de caravelles.

Dépression, soleil couchant

La dépression est le thème (on pourrait dire musical) de Mon temps libre de Samy Langeraert, récit introspectif qui se déroule dans un Berlin fantomatique.

Romain Rolland en Bourgogne

Romain Rolland a établie et entretenue une relation ambivalente avec les lieux d’origine de sa famille et de son enfance : la Bourgogne.

Pour Philippe Lançon

Le journaliste Philippe Lançon a reçu le Prix Roger-Caillois pour Le lambeau. EaN publie son discours de réception, dans lequel il aborde le rôle des masques.