Littérature française

Les identités multiples de Colette

L’année 2023 est aussi celle des 150 ans de la naissance de Colette. Pour célébrer cet événement, Jean Lacoste s’est plongé dans plusieurs parutions consacrées à l’autrice des Claudine.

Un désir de miracle

Pendant la Seconde Guerre mondiale, une petite fille réinvente son quotidien atroce en lui donnant les formes d’un conte : Jusqu’au prodige de Fanny Wallendorf est surprenant à plus d’un titre.

Jacques Drillon clôt la partition

Coda, de Jacques Drillon (1954-2021), est une belle promenade à travers les préoccupations esthétiques du grammairien et journaliste musical, auteur d’un Traité de la ponctuation française.

Un roman qui tourne en rond

Plaisant au premier abord, le dernier livre de Christine Montalbetti s’embourbe rapidement. Sous ses dehors astucieux, il offre une bonne illustration des romans piégés par leur propre systématisme.

Réussir sa vie !

Pour Bernard Tapie, « Réussir sa vie », c’était, entre autres, « gagner en bourse comme on [joue] aux billes ». Lydie Salvayre ne pratique pas l’OPA et n’émet pas d’actions, mais elle nous propose aujourd’hui un Irréfutable essai de successologie.

Un exil de silence

Les sources se déroule dans le Cantal, dans des lieux et des paysages familiers aux lecteurs de Marie-Hélène Lafon. L’écriture y dévoile ce que ressentent les personnages mais ne perce pas leur épaisseur, ménage leur opacité.

Le contact doux de la moquette

L'écriture tout en finesse et délicatesse d'Adrien Lafille transmue des objets, des couleurs, à coup de renversements de situations et de digressions poétiques.

Au vent malade : Yves Ruper Lecanuet

Né en 1952, Yves Ruper Lecanuet avait publié deux recueils de poésie dans les années 1980-1990. Puis plus « rien ». Jusqu’à ce Journal en souffrance, qui paraît de manière posthume.

Nadeau et son Flaubert

Flaubert, ce « miracle de probité littéraire », est l'admiration de toute une vie pour Nadeau. Son « Journal en public » permet de suivre l'aventure de ses relectures.

Récits en cavale

Le dernier roman d’Anne Serre, Notre si chère vieille dame auteur, rassemble certains motifs récurrents de son œuvre : l’écriture du paysage, la figure du narrateur érigée en personnage, le père, l’enfance…

;