Gabrielle Napoli

Football et kebab

Le premier roman de Laurent Petitmangin raconte un père et de ses deux fils, dans la dureté sociale de la Lorraine contemporaine.

L’institutrice de la misère

Toscane, 1886 : une jeune institutrice se suicide. En revenant sur ce fait divers, Elena Gianini Belotti reconstitue avec les moyens du roman un monde de pauvreté et d’oppression des femmes.

Nouvelles grecques

Traduites par Michel Volkovitch dans Blague, les nouvelles de Yànnis Palavos se lisent d’une traite.

Émancipation magique

Le premier roman de Lucie Baratte est un conte gothique saisissant, qui nous fait éprouver aussi bien les frayeurs enfantines que les peurs ancestrales.

Cœurs partagés

Aliona Gloukhova suit une narratrice qui enquête sur le poète russe Guennadi Gor, l'auteur de Blocus, témoignage en vers du siège de Leningrad.

Le Journal de Sándor Márai

Vivacité de la pensée, refus radical de toute complaisance, attention aux détails : l’immense Journal de Sándor Márai confirme la réputation du romancier.

La lumière et la nuit

Vincent aime Alice, à Paris, en 2019. Stéphane Audeguy entrecroise cette Histoire d’amour avec de nombreuses autres.

Echenoz à distance

Le nouveau roman de Jean Échenoz suit Gérard Fulmard, embauché par un parti politique groupusculaire pour des tâches indécises, et semble un peu gratuit.

Retour à la vie

Entre douce amertume et violence sourde, Le grand royaume des ombres, d’Arno Geiger, fait penser à un conte.