David Novarina

Vivre comme Dieu à Odessa

Isabelle Némirovski mène une enquête érudite sur l’histoire de la communauté juive d’Odessa. Son fil conducteur : le foisonnement d’une littérature en trois langues, le russe, le yiddish et l’hébreu.

Quarante jours de guerre à Kiev

Le journal d’Evgenia Belorusets, restée à Kiev pendant les quarante premiers jours de l’invasion russe, constitue un témoignage majeur sur la guerre en Ukraine.

La Russie dans la course à l’abîme

Le pamphlet bien informé de Iegor Gran résonne avec le journal publié sous pseudonyme par l’écrivain Alexandre S., qui raconte les trois premiers mois de la guerre en Ukraine depuis les milieux privilégiés de Moscou.

D’autres récits de la Kolyma

Les éditions des Syrtes entament la publication de l’intégralité des récits de Gueorgui Demidov, (1908-1987), détenu du Goulag de 1938 à 1951, auteur d’une œuvre riche et méconnue sur l’univers des camps.

Une épidémie sous Staline

Ludmila Oulitskaïa évoque la façon dont le pouvoir stalinien a pu juguler rapidement une étonnante épidémie de peste à Moscou, en 1939.

Un conte soviétique

Les éditions du Typhon rééditent un court texte d'Andreï Siniavski, André-la-Poisse, conte moderne sur l’ambivalence de la condition d’écrivain.

Le roman d’Ekaterinbourg

Les Petrov, la grippe, etc., d’Alexeï Salnikov, raconte quelques jours de la vie de Petrov, garagiste dans une ville de l’Oural, et de ses proches.

Un enfer glacé

Comment survivre dans une ville russe en proie à une panne de chauffage lorsque la température est de −40 ° ? Andreï Guelassimov explore la question dans un roman-catastrophe cocasse.

;