Histoire

Comment écrivent les païens du quatrième siècle ?

Au début du IVe siècle, les chrétiens sont persécutés ; à la fin du même siècle, les chrétiens sont les persécuteurs. On connaît assez bien leur point de vue. La Bibliothèque de la Pléiade nous invite à découvrir celui des vaincus.

Un archipel en révolution

Le journaliste belge David Van Reybrouck raconte l’indépendance de l’Indonésie en s’appuyant largement sur des témoignages, comme pour son Congo. Une histoire. Une histoire orale érudite et très vivante.

P… d’archives

Travailler Lutter Diffuser fait découvrir une autre facette de Grisélidis Réal, celle d’une scrupuleuse archiviste qui a collecté un matériel unique sur l’histoire contemporaine des travailleuses du sexe.

Les révolutions inachevées de la police

L’année 1789 marque un coup d’arrêt pour la police de l’Ancien Régime, remplacée par une police de citoyens, dont les commissaires sont élus au suffrage universel. Le livre de Vincent Denis éclaire la décennie révolutionnaire des policiers de Paris.

Vivre comme Dieu à Odessa

Isabelle Némirovski mène une enquête érudite sur l’histoire de la communauté juive d’Odessa. Son fil conducteur : le foisonnement d’une littérature en trois langues, le russe, le yiddish et l’hébreu.

Quand l’enfance raconte la guerre

La Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » consacre son dernier numéro à la question des enfants dans la guerre entre 1920 et 1950.

La religion après l’empire

En s’inspirant d’Ibn Khaldûn, Gabriel Martinez-Gros propose une réflexion sur la façon dont les religions succèdent aux empires lorsqu’ils deviennent « impuissants ».

Qui contribue au savoir médical ?

L’historien Jim Downs cherche à montrer comment le savoir sur les maladies contagieuses a été modifié grâce au développement de nouveaux modes d’observation durant les guerres civiles, l’esclavage et la colonisation.

Une histoire affligeante

Des Juifs troqués contre des porcs : voici une histoire qui attire l’attention. La journaliste Sonia Devillers en fait le sujet de son premier récit. Mais est-ce vraiment « le secret le mieux gardé de la Roumanie communiste » ? Et fallait-il le livrer ainsi ?

;