Histoire

La guerre des partisans

Le grand livre de Masha Cerovic aborde un sujet généralement englouti dans les mythes de la « Guerre patriotique » : la guerre menée à l'arrière des armées allemandes occupant l'Union soviétique.

Ambroise de mille ans

Patrick Boucheron consacre La trace et l'aura aux vies posthumes d'Ambroise de Milan dans une tentative réussie de saisir, sur un temps long, les multiples directions que peut prendre une histoire cherchant à se renouveler.

Trois générations soviétiques

L’historienne Irina Scherbakowa fait le récit de trois générations, celle de ses grands-parents, contemporains de la Révolution, celle de ses parents, grandissant sous les purges staliniennes, et la sienne, née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Peut-on faire la cour à tout le monde ?

L'Histoire mondiale des cours dirigée par Victor Battagion et Thierry Sarmant offre un panorama aussi ouvert que possible sur un sujet séduisant, mais souffre de lacunes.

La consommation comme idéal

Pour Jean-Claude Daumas, l’avènement de la consommation de masse est l’aboutissement d’un processus de conquête du bien-être.

Comment peut-on être robespierriste ?

Marcel Gauchet peint en tyran « l’homme qui nous divise le plus ». Mais sa biographie ne permet ni de dépasser la querelle, ni d’en renouveler les termes.

La guerre, fait social total

L'Histoire de la guerre dirigée par Bruno Cabanes ne se réduit ni aux batailles, ni au discours politiques et diplomatiques. Elle offre une vaste synthèse des travaux historiographiques engagés depuis les années 1970.

Rome et l’air du temps

Dans sa version américaine originale, le livre de Kyle Harper portait pour titre Le destin de Rome. Dans sa traduction française, il devient un miroir des angoisses climatiques et de la pensée apocalyptique de notre temps.

Catastrophes et révoltes

L'historien Jean-Marc Moriceau, connu pour ses travaux sur le loup, expose les catastrophes subies par les populations paysannes et les révoltes anti-fiscales consécutives.