Sonia Combe

Un Juif « de foi allemande »

Le Journal de Willy Cohn est partiellement traduit en français. De 1933 à 1941, date de sa déportation, il raconte, avec tous ses paradoxes, la tragédie d’un Juif « de foi allemande ».

Nouvelles perspectives sur la RDA

Trente ans après la chute du Mur de Berlin, deux livres non traduits en français de Christoph Hein et Daniela Dahn montrent que la fin de la « success story » allemande a bien sonné.

Une guerre de trente ans

L’histoire refoulée, ouvrage collectif dirigé par Zeev Sternhell, convainc de la pertinence de ses thèses sur le fascisme français.

Le café et la culture juive

Sonia Combe rend compte de l'ouvrage, inédit en français, de Shachar Pinsker, qui montre comment le café, lieu de socialisation entre la synagogue, les institutions communautaires et l’espace domestique, a été le vecteur de la modernité dans la culture juive.

Trois générations soviétiques

L’historienne Irina Scherbakowa fait le récit de trois générations, celle de ses grands-parents, contemporains de la Révolution, celle de ses parents, grandissant sous les purges staliniennes, et la sienne, née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Kiev à l’heure allemande

Irina Khorochounova a été engagée comme bibliothécaire pendant l'occupation allemande de Kiev. Elle a consigné dans son Journal tout ce qu'elle a vu et ressenti. Un témoignage inespéré.

Un pays vendu à la brocante

Le pays disparu qu’explore Nicolas Offenstadt, c’est la RDA. Un ouvrage peu conventionnel sur cette autre Allemagne qui tend à s’effacer.

Livre géant

La nouvelle édition, phénoménale, du Capital de Karl Marx, remaniée et annotée par Thomas Kuczynski, est un modèle de sérieux scientifique.

Une conférence condamnée d’avance

Diane Afoumado nous donne à lire un livre qu’on attendait depuis longtemps : l’étude précise de la Conférence d’Évian, qui scella en 1938 le sort des réfugiés juifs.