Sonia Combe

Du sionisme à l’antisionisme

Susie Linfield veut exposer les contradictions qui traversent les prises de position de huit intellectuels de gauche sur le sionisme, mais assène davantage qu'elle ne démontre.

Socialism at the corner

En 1977, Vivian Gornick publie The Romance of American Communism, livre d’entretiens avec des ex-communistes américains, réédité aujourd'hui dans un contexte politique très différent.

La Grande Berlin

Avec sa Biographie einer grossen Stadt, Jens Binsky offre mille pages de plaisir, à compléter de l'autobiographie de ce journaliste Né le 13 août date de l’érection du Mur.

Buchenwald, dernier témoin

En 2019, David Perlmutter a publié Une enfance à nulle autre pareille, dans lequel le plus jeune des « enfants de Buchenwald » raconte ses souvenirs du camp de concentration.

Un Juif « de foi allemande »

Le Journal de Willy Cohn est partiellement traduit en français. De 1933 à 1941, date de sa déportation, il raconte, avec tous ses paradoxes, la tragédie d’un Juif « de foi allemande ».

Nouvelles perspectives sur la RDA

Trente ans après la chute du Mur de Berlin, deux livres non traduits en français de Christoph Hein et Daniela Dahn montrent que la fin de la « success story » allemande a bien sonné.

Une guerre de trente ans

L’histoire refoulée, ouvrage collectif dirigé par Zeev Sternhell, convainc de la pertinence de ses thèses sur le fascisme français.

Le café et la culture juive

Sonia Combe rend compte de l'ouvrage, inédit en français, de Shachar Pinsker, qui montre comment le café, lieu de socialisation entre la synagogue, les institutions communautaires et l’espace domestique, a été le vecteur de la modernité dans la culture juive.

Trois générations soviétiques

L’historienne Irina Scherbakowa fait le récit de trois générations, celle de ses grands-parents, contemporains de la Révolution, celle de ses parents, grandissant sous les purges staliniennes, et la sienne, née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.