Quatorze vers pour un journal

Du dépôt de bilan la perspective noire

Tristement nous pendait en travers de la poire

Quand d’un courage épars rassemblant les débris

Le saint nom de Nadeau fédéra nos esprits.

 

Depuis lors, regroupés sous la bannière blanche

D’un sigle rénové, nous retroussons nos manches

Et œuvrons tous en ligne, d’un orteil dédaigneux

Repoussant de deux pas les jappements hargneux.

 

Même le moins enclin à l’ardeur collective,

Pour ne point le celer, moi, qui écris ceci,

Ne puis que constater, en nous voyant ici

 

Ramer sans nous lasser vers la riante rive,

Que nous avons changé en drakkar un radeau.

Il nous portera haut, En attendant Nadeau !

Maurice Mourier

À la Une du n° 50

La carte des livres