Philippe Daros

Une apocalypse joyeuse

Avec Dissipatio H.G., écrit en 1973, Guido Morselli propose une parabole dénonçant le monde créé par le « miracle économique italien » de l’après-guerre.

Le poids des années de plomb

Marta Barone raconte l’enquête qu’elle a menée pour comprendre son père, lié aux mouvements radicaux de gauche italiens des années 1970-1980, et cette époque.

Les deux formes de la vie

L'intégration de Luciano Bianciardi, qui raconte le mouvement de deux frères d’une petite cité toscane vers Milan, est traduit pour la première fois.

L’œuvre incréée

Enfin traduit en français, Les ouvertures était le projet d’une vie de l’écrivain italien Antonio Moresco.

L’Italie ou l’art d’exister

Venise, peut-être, d'Andrea Zanzotto, est une célébration à la fois nostalgique et confiante des liens amoureux tissés entre l’homme et la nature.