Jean-Luc Tiesset

Wolfgang Hilbig, ouvrier et poète

Jean Guégan et Alain Lance proposent avec Moi, né sous le feu du temps une traduction inspirée de poèmes écrits entre 1964 et 2003 par Wolfgang Hilbig.

Von Saar, fin de siècle

Le lieutenant Joseph Burda se persuade qu’une jeune princesse est folle amoureuse de lui. Jusqu’au bout, il refusera d'admettre la vérité. La première traduction en français du court roman de Ferdinand von Saar rend justice à ce peintre de la monarchie impériale finissante.

À Berlin avec les migrants

Je vais, tu vas, ils vont de Jenny Erpenbeck interroge les rapports entre les demandeurs d’asile et les populations européennes.

Changer de vie en 1989

Stern 111, le deuxième roman de Lutz Seiler, revient sur le « tournant » de la fin de l’année 1989 à travers les aventures d’un aspirant poète et de ses parents

La honte ne s’expie pas

Nous, les Allemands, d'Alexander Starritt se présente comme une longue lettre d’un ancien soldat allemand sur le front de l’Est.

Dans la vie d’un autre

Pierre Péju rassemble dans Effractions trois nouvelles inspirées du conte fantastique et réactualise le thème du double.

Deux histoires d’amour

Un couple est immobilisé sur une route de montagne. Pour distraire sa femme, l’homme lui raconte l’histoire d’un autre couple, pendant la Révolution française. Le roman d’Alex Capus est une belle histoire d’amour digne de la meilleure littérature populaire.

Un thriller engagé

Cœurs vides, le nouveau roman de Juli Zeh, est une dystopie déguisée en thriller, qui rappelle les menaces pesant sur la démocratie.

La vie, un jeu périlleux

Dans La vie avec Marianne, Xaver Bayer entraîne chaque jour ses personnages dans une nouvelle aventure où la réalité se transforme rapidement en cauchemar.

Le corps se souvient

Eszter T. Molnár décrit en trois langues comment trois narratrices essaient de vivre et de se reconstruire après un viol subi dans l’enfance.

;