Enquêtes (été 2019)

Investigations dans l’avenir

L’enquête n’est pas forcément tournée vers le passé, ni vers le réel : pour preuve, les enquêtes imaginaires de la littérature fantastique, où l’interrogation de l’avenir ausculte nos propres sociétés.

Les « lieux communs » d’Annie Ernaux

Dans les livres d’Annie Ernaux, le supermarché, lieu de passage, devient lieu d’observation afin de se transformer en lieu de la vie en commun. Pour le savoir, il faut l’arpenter, circuler, se déplacer.

Perec l’enquêteur

Maxime Decout décrit les formes prises par l’enquête dans les textes de Georges Perec, qui a arpenté l’espace, l’histoire mais aussi et surtout le langage.

Entretien avec Laurent Demanze

Dans Un nouvel âge de l'enquête, Laurent Demanze fait un panorama des écrivains contemporains francophones qui mènent des enquêtes et redéfinissent le rapport de la littérature au savoir.

Savoir et enquêter

Contre l’empirisme absolu des approches pragmatistes, le philosophe Pascal Engel défend qu’il est « faux de réduire le savoir à l’enquête ».

L’enquête dans l’Inquisition

Pierre Tenne nous montre comment l’Inquisition médiévale a instauré un nouveau rapport à l’investigation et influencé toute une tradition historiographique.

Lieux du crime

« Est-ce qu’on cherche ? », et non « Est-ce qu’on invente ? » : c’est la question que se pose l’écrivaine Hélène Gaudy à partir de l’œuvre de W. G. Sebald, qui l’a accompagné dans son enquête sur le camp de Terezin.

L’enquêteur enquêté

Il arrive souvent que l’observateur ne soit pas celui qu’on croit. À partir de son expérience en Nouvelle-Calédonie, l’anthropologue Alban Bensa réfléchit à l’inversion des savoirs.