Pierre Benetti

Entretien avec Mia Couto

Trois romans de Mia Couto sont rassemblés en un seul volume, Les sables de l’empereur. L’écrivain et biologiste mozambicain s’est entretenu avec EaN à propos de ce projet, pour lequel il a réécrit en partie ses textes.

La mémoire post-exotique

Dans ce quarante-quatrième opus de l’œuvre post-exotique, le plus souvent signée par Antoine Volodine, Manuela Draeger raconte l'histoire de Kree, tueuse amnésique dans un monde privé de culture de la mémoire par la violence politique.

Foucault, l’archive et la ZAD

À partir d’archives imaginairement rassemblées par Michel Foucault, Philippe Artières esquisse une réflexion sur la parenté entre histoire et fiction.

La célébration des pitres

Projectiles au sens propre, le nouveau roman de Pierre Senges, s’attaque à un sujet sérieux : un lancer de tarte à la crème a-t-il un sens ?

Dans la communauté des larmes

En 1954, Graham Sutherland fait le portrait de Winston Churchill. Cela pouvait être le point de départ du roman de Philippe Forest, qui en compte beaucoup d'autres.

Une année terrible

Le journaliste David Dufresne, qui a recensé les violences policières lors des mobilisations des Gilets jaunes en France, passe au roman avec Dernière sommation.

L’effacement de l’effacement

À partir d’une enquête sur l’échec de l’expédition polaire Andrée lancée en 1897, Hélène Gaudy élabore une vaste métaphore de l’engloutissement et de la remontée des traces.

Trois questions à Serge Quadruppani

Récemment disparu, Andrea Camilleri a renouvelé le roman policier et social italien. EaN s’entretient avec Serge Quadruppani, qui l'a traduit en français.

Un moraliste des marges

Matthieu Peck est né en 1989 à Drancy. D'une grande sincérité, son premier roman, Trismus, fourmille de trouvailles stylistiques réjouissantes.

L’ère de la consumation

Le narrateur de L’homme qui brûle d'Alban Lefranc, obsédé par le prédicateur Thomas Müntzer, s’agite dans une France contemporaine plongée dans le terrorisme et la crise écologique.