Feya Dervitsiotis

Abdulrazak Gurnah, d’une île à l’autre

Dans By the Sea, publié en 2001 et traduit en 2006 en français, Abdulrazak Gurnah, qui vient de recevoir le prix Nobel de littérature, imagine la rencontre de deux hommes de Zanzibar immigrés sur une autre île, l’Angleterre.

Êtres minuscules

Dans Mortepeau, la jeune Équatorienne Natalia García Freire assemble des visions pour évoquer la colonisation de la terre et des femmes. Un premier roman extraordinaire.

Entendre les voix des femmes guerrières

Défriche coupe brûle, le premier roman de la Salvadorienne Claudia Hernandez, est une fresque sans romantisme, d’une beauté violente, où les femmes naissent et meurent guerrières.

Yougo-féminisme

L’autrice croate et yougo-nostalgique Dubravka Ugrešić fait du folklore slave une critique sociale dans Baba Yaga a pondu un œuf.

Chroniques de la paranoïa ordinaire

Les histoires de la poétesse américaine Sabrina Orah Mark sont une fête. Elles miroitent, elles sifflent, elles sont grotesques, baroques, et rien n’y est grave.

Traduire écologiquement Woolf

La narratrice du nouveau roman de Cécile Wajsbrot s’est installé à Dresde pour traduire Virginia Woolf. Son projet la mène vers une enquête…

Un exercice de liberté

Les éditions du Tripode, engagées dans la publication des œuvres complètes de Goliarda Sapienza, font paraître Lettre ouverte, son premier texte publié en 1967 en Italie.

Mémoires d’outre-Grèce

L’épopée politique du prolifique Christos A. Chomenidis fait des névroses familiales le moteur de l’histoire, selon une formule un peu trop simple.

Pour réparer le silence

Le premier roman de Takiji Kobayashi, figure de proue et martyr de la littérature prolétarienne japonaise du début du XXe siècle, est enfin disponible en français.