Numéro 77

Avec l’Algérie

Algérie Numéro 77 En attendant Nadeau

Fresque représentant Tahar Djaout en Kabylie © Nadir Djennat

Alors que l’Algérie est à un tournant de son histoire politique, EaN explore sa littérature dans son passé et son présent. Un entretien avec Aziz Chouaki revient sur son premier roman écrit pendant les massacres d’octobre 1988, tandis que Tristan Leperlier fait l’histoire des écrivains dans la guerre civile, et que Ryad Girod déplace le regard vers le monde arabe globalisé.

Laissez-passer pour l’immortalité

Emily Dickinson Correspondance En attendant Nadeau

La tombe d’Emily Dickinson au cimetière d’Amherst (Massachusetts)

La gigantesque correspondance d’Emily Dickinson est pour la première fois éditée en entier en français. Ses lettres, indissociables de ses poèmes, élaborent une écriture vive, en mouvement. Elles éclairent aussi une vie méconnue, ses deuils, ses créations.
Lire la suite…
par Odile Hunoult

Les deux Nietszche

Nietzsche Correspondance Œuvres complètes En attendant Nadeau

En lisant le deuxième tome de ses Œuvres complètes et le cinquième volume de sa Correspondance, ce sont deux Nietzsche qui se présentent à nous : l’auteur enthousiaste des années 1876-1882 n’est plus dans les années 1885-1886 qu’un penseur isolé qui sent qu’il n’intéresse personne.
Lire la suite…
par Marc Lebiez

Le mystère Maier

Dans Une femme en contre-jour, Gaëlle Josse interroge avec tact l’œuvre, découverte il y a peu, de la nounou-photographe Vivian Maier.
Lire la suite…
par Roger-Yves Roche

Toutes les images sauf une

Les chemins de désir de Claire Richard n’est pas un livre sur la pornographie. Né de la voix ou pour la voix, jamais témoignage ou documentaire, il est surtout poétique.
Lire la suite…
par Norbert Czarny

Le combat pour l’égalité

Réjane Sénac poursuit avec L’égalité sans condition un nécessaire travail de démystification de la mythologie républicaine française. Un travail admirable.
Lire la suite…
par Alain Policar

La mort en coulisse

Claude Simon, La séparation. En attendant Nadeau

© Bibliothèque Littéraire Jacques Doucet

Après Le cheval, Mireille Calle-Gruber exhume un deuxième inédit de Claude Simon : La séparation, sa seule pièce de théâtre, qui se lit comme un roman.
Lire la suite…
par Gérard Cartier

;