Numéro 44

Conrad now

Dossier Joseph Conrad

© Jean-Philippe Stassen

La lecture de Joseph Conrad fascine. EaN a voulu, à l’occasion de la parution d’un volume de la Pléiade, interroger l’évidence de ce sentiment. Yannick Haenel raconte l’expérience décisive que constitue la plongée dans son œuvre, Marc Porée explique les enjeux de sa publication en Pléiade aujourd’hui, Pierre Benetti parle de son compagnonnage avec Conrad au Congo, Maurice Mourier le peint en écrivain anglais absolu et Linda Lê se souvient de sa découverte de l’œuvre de l’écrivain.

Conrad en Pléiade : entretien avec Marc Porée

Dossier Joseph Conrad

Marc Porée est le préfacier du nouveau volume de la Pléiade Conrad, qui contient sept textes : Le Nègre du « Narcisse », Lord Jim, Typhon, Au cœur des ténèbres, Amy Foster, Le Duel et La Ligne d’ombre. Il répond aux questions d’EaN.
Lire la suite…
propos recueillis
par Hugo Pradelle

Ce qui me brûle
en lisant Conrad

Dossier Joseph Conrad

Lire Conrad ouvre à la révélation toujours différée d’une énigme ; c’est comme accéder à « cette chose étrange à l’intérieur du langage » dont parle Michel Foucault, qui est l’objet même de la littérature, son feu, sa joie, sa voix secrète, sa folie, et peut-être son avenir.
Lire la suite…
par Yannick Haenel

Abba Kovner, venger et bâtir

Abba Kovner

Abba Kovner, attablé sur la droite, en 1948, avec les soldats de la brigade Givati

Symbole de la résistance juive pendant la Seconde Guerre mondiale, celui qui avait appelé à « mourir debout » fut l’un des plus importants poètes d’Israël et l’une des dernières figures du sionisme de gauche.
Lire la suite…
par Sonia Combe

Aller aux champignons

Peter Handke

Le propre de l’écriture de Peter Handke, c’est d’être toujours située en plein paysage, quelque part dans l’environnement géographique qui la fonde : le paysage est une consistance de l’être et non un simple spectacle, il est la matière des lieux nommés.
Lire la suite…
par Georges-Arthur Goldschmidt

L’ambivalence d’Irène Némirovsky

Irène Némirovsky

Irène Némirovsky et sa mère, en 1916 © IMEC

Susan Rubin Suleiman, n’ignore rien des controverses qui ont entouré la redécouverte en France et à l’international de l’auteur de David Golder. Son livre explore les ambivalences, les trésors et les impasses de l’assimilation juive à travers l’histoire personnelle, fictionnelle et familiale d’Irène Némirovsky.
Lire la suite…
par Clara Royer

Et aussi…

Des lettres enflammées

La correspondance longue, enflammée, entre Albert Camus et l’actrice Maria Casarès commence en 1944. Elle s’achève le 30 décembre 1959, cinq jours avant la mort de l’écrivain.
Lire la suite…
par Cécile Dutheil

Lucrèce était-il un philosophe ?

Pour Pierre Vesperini, le Lucrèce philosophe maudit est un mythe, qu’il faut « déconstruire ». Mais à force de démythologiser, ne court-on pas le risque de remythologiser ?
Lire la suite…
par Pascal Engel

Molière : en rire
et en pleurer

Denis Podalydès et Michel Didym réussissent, dans leurs mises en scène respectives de Molière, à faire coexister un franc comique et ses sombres virtualités.
Lire la suite…
par Monique
Le Roux

;