Numéro 109

Lettre à Paul B Preciado

Paul B Preciado, Je suis un monstre qui vous parle

Paul B Preciado © Marie Rouge

Le philosophe Paul B Preciado, diagnostiqué « malade mental » parce que se définissant hors de la différence sexuelle, poursuit et publie une conférence qui a scandalisé une partie des psychanalystes français. Il y plaide pour une « décolonisation de l’inconscient » et appelle la discipline à se questionner sur ses propres pratiques. L’analyste Stéphane Habib lui apporte son soutien et propose une psychanalyse accueillante.
Lire la suite…
par Stéphane Habib

Étretat des lieux

Entretiens d’Étretat, de Michel Chaillou et Jacques Roubaud

Michel Chaillou et Jacques Roubaud © D. R.

Les Entretiens d’Étretat menés il y a près de trente ans par Michel Chaillou et Jacques Roubaud, et réunis aujourd’hui en un volume, témoignent d’une époque où des écrivains contribuaient à arracher le savoir sur la littérature de sa gangue pédagogique.
Lire la suite…
par Jean-Pierre Salgas

De la rhétorique dans les galaxies

Chronique Hypermondes Science-fiction Fantastique et Mondes futurs En attendant Nadeau

Avec Les agents sentimentaux de l’empire volyen s’achève la publication en français du cycle de science-fiction écrit par Doris Lessing, Canopus dans Argo : Archives. Ce cinquième roman examine la responsabilité de la rhétorique dans les élans révolutionnaires, s’attardant en même temps sur les justifications coloniales et néocoloniales de l’impérialisme.
Lire la suite…
par Sébastien Omont

Qu’est-ce qu’un bourreau ?

Richard Rechtman, La vie ordinaire des génocidaires

Le politicien serbe Goran Hadžić, accusé de crimes de guerre, comparaît devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (2011) © ICTY

À partir de son travail de psychiatre, l’anthropologue Richard Rechtman s’interroge sur l’identité énigmatique des criminels de guerre, tortionnaires, génocidaires. À partir de sa lecture, l’anthropologue Véronique Nahoum-Grappe s’interroge sur les conditions dans lesquelles l’indifférence au réel peut apparaître
Lire la suite…
par Véronique Nahoum-Grappe

Profession : oisif(s)

William Wilkie Collins et Charles Dickens, Lazy Tour. Les pérégrinations paresseuses de deux apprentis oisifs

Ce sont toujours les bagnards de l’écriture qui rendent les plus beaux hommages à la paresse : en 1857, deux écrivains reporters, l’opiomane Wilkie Collins et le workaholic Charles Dickens signent ensemble Les pérégrinations paresseuses de deux apprentis oisifs, traduit aujourd’hui en français, tout aussi collectivement.
Lire la suite…
par Marc Porée

Tous propriétaires !

Rafe Blaufarb, L’invention de la propriété privée. Une autre histoire de la Révolution

« Assemblée Nationale. Abandon de tous les privilèges, à Versailles, séance de la Nuit du 4 au 5 août 1789 », estampe d’Isidore-Stanilas Helman © Gallica/BnF

4 août 1789 – 4 août 2020 : 231 ans sans privilèges dus à son rang, à son ordre, à sa classe. Mais l’historien américain Rafe Blaufarb montre que ce vote historique a inventé autre chose que l’égalité : notre idéologie de la propriété, individuelle et privée.
Lire la suite…
par Philippe Minard

Le vif de l’art

Le vif de l'art : chronique de l'art contemporain En attendant Nadeau

© Jean-Luc Bertini

En attendant Nadeau ouvre une nouvelle chronique consacrée à l’actualité de l’art contemporain. Pour ce premier épisode, Paul Bernard-Nouraud visite les galeries ETC et Perrotin, à Paris, accompagné des œuvres de Jean Degottex et de Gabriel Rico.
Lire la suite…
par Paul Bernard-Nouraud

De Thoreau à Thunberg

L’écologie pour sauver nos vies, de Noël Mamère : de Thoreau à Thunberg

Montdidier (2012) © Jean-Luc Bertini

Le livre de Noël Mamère n’est pas seulement le témoignage d’un militant historique de la cause écologiste, mais mobilise de solides fondements philosophiques, en faveur d’une théorie globale de la justice sociale fondée sur l’exigence cosmopolitique.
Lire la suite…
par Alain Policar

Jacques Réda : débat sur le vers

Jacques Réda, Quel avenir pour la cavalerie ? Une histoire naturelle du vers français

Jacques Réda © Jean-Luc Bertini

Deux lectures, par deux écrivains, de Quel avenir pour la cavalerie ?, l’essai du poète Jacques Réda sur l’histoire et l’avenir de la poésie en français, et en particulier de sa versification. Maurice Mourier juge ce livre indispensable à tout amateur de poésie, tandis que Gérard Noiret s’étonne que l’histoire du vers qu’il entreprend se prétende « naturelle ».

La vie des choses

Fabien Courtal, La société Lumière

Fabien Courtal © Jean-Luc Bertini

La société Lumière est le premier livre de Fabien Courtal. Racontant le déni résigné de femmes et d’hommes qui ne peuvent faire face au monde qui les entoure, ce recueil de nouvelles fait penser et bouleverse.
Lire la suite…
par Feya Dervitsiotis

;