Sébastien Omont

Tout ne s’explique pas

Dans Visite, Li-Cam brasse certains des sujets les plus prégnants de la science-fiction. Elle représente un monde jamais exempt de menaces et pourtant riche, beau par ses personnages autant qu'angoissant par la manière dont il leur glisse entre les doigts.

Sans soleil et sans sommeil

Kostis Maloùtas fait du Dernier aujourd'hui un roman original où l'exploration des liens entre le temps et le sommeil finit par nous plonger dans une sorte de rêve éveillé et par nous donner, à partir de notre monde bien connu, un véritable sentiment de l'ailleurs.

Europe furieuse

Déserter, le nouveau roman de Mathias Enard, d'une écriture somptueuse et poétique, alterne l'histoire d'un soldat en rupture d'une guerre contemporaine et celle d'un mathématicien allemand, de la montée du nazisme jusqu'à l'effondrement des États communistes.

Liberté dans la forêt

La lecture de Gorge d'or, premier roman d'Anni Kytömäki, nous bouleverse par une écriture à la fois simple et précise, lyrique et hypnotique, qui conduit jusqu'à une intensité incroyable les sentiments des personnages.

Le grand incendie de Bondy

Centré sur un lycée très proche de celui, réel, de Bondy, Le grand secours, de Thomas B. Reverdy, fait sentir de manière très juste et nuancée l'engagement exigé par les métiers de l'éducation dans les quartiers populaires, à l'heure où les politiques publiques les délaissent.

Défense et illustration des communs

Les très nombreux contributeurs de l'ouvrage collectif On ne dissout pas un soulèvement dénoncent la dissolution des Soulèvements de la Terre, dont la prétendue violence doit être relativisée. Ils montrent comment ce mouvement a pu amener des gens venus d'horizons très divers à travailler ensemble.

Le roman noir des comics

Les neuf textes qui composent le recueil d'Alan Moore (écrivain et scénariste de bande dessinée) intitulé Illuminations éclairent des mondes sombres, tissés de faux-semblants, de déclin et de conformisme.

Le feu des réfractaires

Dans son livre Nûdem Durak. Sur la terre du Kurdistan, Joseph Andras trouve une forme originale, qui mêle l’enquête, le témoignage, l’autobiographie, et permet d’approcher celle que l’emprisonnement a rendue inaccessible.

Combattantes de l’avenir

Le premier roman pour adultes de Claire Garand et la trilogie Molly Southbourne de Tade Thompson renouvellent des thèmes traditionnels pour nous entraîner sur des chemins de traverse.

Aux limites de la fiction

Quelques semaines après Le passager qui signait le retour de Cormac McCarthy, voici Stella Maris, qui raconte la même histoire, mais de manière complètement différente. S'il confine à l’essai métaphysique, il est bien un roman, qui fait réfléchir au moyen de l’histoire de personnages fictifs, propose une composition subtile et émeut profondément.

Passages d’informations sensibles

Arras accueillait le Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale. Deux axes se sont particulièrement dégagés : la volonté de donner une place dans les livres à ceux qui en sont trop souvent absents, et la nécessité de trouver de nouvelles formes démocratiques à même de servir l'intérêt général.

Un roman-monde

Avec Vie contre vie, une formidable suite de neuf histoires entre l’an mil et la révolution française, Tristan Garcia poursuit son Histoire de la souffrance en se renouvelant.