Albert Bensoussan

Petit Prince pas mort

Un jeune écrivain madrilène, Santiago Pajares, parcourt les ruines de notre monde futur et pose en équation une mère et son fils échoués dans le désert.

Le faufil musical de Jaume Cabré

Le Catalan Jaume Cabré impose une conception musicale du texte avec Voyage d’hiver, infiltrant les narrations de ses vies de multiples variations.

La Tunisie d’Albert Memmi

Albert Memmi a beaucoup réfléchi à la situation de la Tunisie depuis l’Indépendance. Il en parle avec acuité et intimité.

Triste la chair ?

Rosa Montero, romancière et journaliste mêle dans ses romans (souvent des best-sellers) fiction et réflexion, sagesse et provocation, dans une cinglante ou souriante ironie.

L’encre rouge de la ville blanche

«Sur terre nous ne sommes que des invités », aime à dire le protagoniste d'Alger sans moi, de Jean-Louis Yaïch (né à Alger onze ans avant l’Indépendance).

La jungle de Buenos Aires

L'échange, d'Eugenia Almeida, nous plonge, à partir du suicide d’une jeune femme, dans une Argentine qui ne finit pas de panser les plaies de la dictature.

Parler ou ne pas parler l’arabe

La somme des écrits de Leïla Sebbar, française née à Aflou d’un père arabe et d’une mère chrétienne, « française de France », tourne autour du problème de l’exil mais aussi de ceux du rétablissement et de l’authenticité.

Place au réalisme gothique

Le jeune romancier de Caracas, Rodrigo Blanco Calderón invente dans The Night un nouveau concept, peut-être une école neuve : le réalisme gothique.

Le clone de Carlos Fuentes

L'œuvre abondante, forte d'une vingtaine de romans, de l'écrivain argentin César Aira a connu son essor en France chez Maurice Nadeau. Comme bien d'autres romanciers découverts par notre père à tous, César Aira a fait son chemin et est considéré aujourd'hui comme l’une des meilleures plumes latino-américaines.

L’enfance en Algérie sous la guerre, quel gâchis !

En quarante-quatre témoignages d'écrivains nés en Algérie entre 1940 et 1950, Leïla Sebbar recense les émotions premières et les traumatismes qui ont marqué toute une génération d'enfants ou d'adolescents confrontés à une guerre qui ne disait pas son nom.