Albert Bensoussan

Le monde de Sepúlveda

Deux ans après sa disparition, Luis Sepúlveda revient dans un ouvrage posthume qui rassemble des textes rares et inédits. Un « autoportrait littéraire », à découvrir en (re)lisant quatre de ses livres les plus connus, réunis dans Raconter c’est résister.

Un autre Dormeur du val

En 1963, le poète Javier Heraud avait vingt-et-un ans et tombait sous les balles de la police péruvienne. Les éditions de L’Éclat rééditent Le fleuve et Le voyage.

Bab el-Oued, rue de Dijon

Alice Kaplan propose un portrait sensible de l’Algérie à travers l’histoire d’un couple séparé par la guerre civile algérienne.

Erri De Luca sur les ailes du plaisir

Alessandro Mendini et Erri De Luca signent un livre de dialogue avec Diables gardiens : le premier propose trente-cinq dessins, que le second illustre avec autant de textes.

Le kaléidoscope de Fonseca

Le roman de Carlos Fonseca se faufile dans un entrelacement d’images et de visages où ressortent les thèmes du feu destructeur, de la croyance messianique, du nécessaire camouflage.

Leïla au miroir d’Isabelle

En quinze nouvelles, Leïla Sebbar raconte le météore Isabelle Eberhardt, obsession et mythe fondateur de l'écrivaine.

À l’âge du père

Si elle ne parle pas sa langue, Leïla Sebbar n’a jamais cessé de parler de son père. Son dernier livre s'intitule Lettre à mon père.

Silvia Baron Supervielle à sa fenêtre

Le nouveau texte de Silvia Baron Supervielle est un poème en prose où s’épousent les eaux grises de la Seine et les reflets mordorés du Rio de la Plata.

;