Numéro 162

Fantoche fétiche

Allen S. Weiss, L’autobiographie de Teddy En attendant Nadeau

« Nature morte à l’ours en peluche » (1910-1915) © Gallica/BnF

Sa peluche avait disparu pendant quarante ans : Allen S. Weiss l’a retrouvée dans un tiroir, à l’occasion d’un déménagement. Il en tire aujourd’hui L’autobiographie de Teddy, dans laquelle l’ourson conduit l’écrivain américain à réinterroger ses goûts esthétiques, ses obsessions, les aspects les plus secrets de son moi intime.
Lire la suite…
par Maurice Mourier

Une vengeance en chemin abolie

Peter Handke La deuxième épée En attendant Nadeau

Peter Handke © Gallimard/Francesca Mantovani

Un narrateur en chemin vers sa vengeance, un voyage à travers l’Île-de-France, l’ombre de Port-Royal-des-Champs et de la violence : dans La deuxième épée, Peter Handke reste en quête des gestes, des sensations, des lieux, des impressions plus ou moins fugitives qui restent la plupart du temps inexprimés et font pourtant le tissu même de la vie.
Lire la suite…
par Georges-Arthur Goldschmidt

Chanter Homère

Homère L'Odyssée Philippe Brunet En attendant Nadeau

Sculpture d’Ulysse sur le Rond-Point des Philosophes, dans le parc du Château de Versailles © Coyau / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0

Avec sa traduction de l’Odyssée, Philippe Brunet se donne pour exigence de faire chanter les vers d’Homère. Pour cela, il fait le choix d’inventer un vers français qui respecte les normes du vers de l’épopée grecque : l’hexamètre dactylique, un peu plus long que l’alexandrin, et dénué de césure. Une traduction poétique cohérente, qui surprend et convainc.
Lire la suite…
par Marc Lebiez

Des mots qui tuent

Pierre Tevanian et Jean-Charles Stevens, « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde ». En finir avec une sentence de mort

Tombes de migrants non-identifiés dans le cimetière Aghios Panteleimonas, sur l’île de Lesbos (avril 2018) © ICRC

Dans un petit livre percutant écrit en collaboration avec le juriste Jean-Charles Stevens, Pierre Tevanian entend lever le tabou qui pèse sur la fameuse formule « on ne peut pas accueillir toute la misère du monde », si souvent invoquée pour clore tout débat sur les migrations : dix mots « prononcés toujours sur le mode de l’évidence et de la mise en garde » qui neutralisent la pensée comme l’émotion.
Lire la suite…
par Sonia Dayan-Herzbrun

Kiev, l’autre guerre

Andreï Kourkov, L’oreille de Kiev En attendant Nadeau

En Ukraine (2005) © Jean-Luc Bertini

L’oreille de Kiev est le premier volume d’une trilogie sur la guerre civile qui s’est déroulée en 1919 dans la capitale ukrainienne, déchirée entre les bolcheviks, les Russes blancs et les partisans du nationaliste Symon Petlioura. Andreï Kourkov y flirte avec différents genres : fantastique, thriller historico-politique et récit d’initiation, et un zeste d’absurde.
Lire la suite…
par Gabrielle Napoli

Une autre carte de l’Ukraine

Dirigé par Iryna Dmytrychyn et Emmanuel Ruben, le volume d’Hommage à l’Ukraine rassemble des textes inédits signés de quatorze auteurs, qui  établissent une carte poétique, symbolique, historique de leur pays, envahi depuis neuf mois par la Russie de Vladimir Poutine.
Lire la suite…
par Gabrielle Napoli

Vivre comme Dieu à Odessa

Isabelle Némirovski mène une enquête érudite sur  l’histoire de la communauté juive d’Odessa depuis la fondation de la ville par Catherine II en 1794 jusqu’à nos jours, avec pour fil conducteur le foisonnement d’une littérature en trois langues, le russe, le yiddish et l’hébreu.
Lire la suite…
par David Novarina

En Ukraine, la poésie continue

Une jeune poétesse ukrainienne, Ella Yevtouchenko, et un éditeur-poète chevronné, Bruno Doucey, ont décidé d’unir dans l’urgence leurs compétences pour publier un recueil bilingue qui donne la parole à l’État agressé : Ukraine. 24 poètes pour un pays.
Lire la suite…
par Annie Daubenton

Un concert de voix

Ukraine : un concert de voix par Alicja Rosé Inédit En attendant Nadeau

De haut en bas à partir de la gauche : Daryna Gladun, Iouri Andrukhovych, Ilya Kaminsky ; Marianna Kiyanovska, Iya Kiva, Natalia Belchenko, Ostap Slyvynsky. © Alicja Rosé

Alicja Rosé a parcouru l’Europe pour parler avec des poètes ukrainiens dans la guerre. Ses rencontres l’ont placée devant la question de la langue et devant les choix faits par les poètes. La poète polonaise a confié à EaN un récit de son voyage et dessiné un portrait collectif de ses rencontres.
Lire la suite…
par Alicja Rosé

Les dessous de la production littéraire

Le fétiche et la plume Hélène Ling et Inès Sol Salas En attendant Nadeau

© Jean-Luc Bertini

Quelle place occupe la littérature à l’ère du capitalisme tardif ? Le fétiche et la plume montre la façon dont les livres sont asservis à la « nouvelle économie de l’attention », en empruntant les points de vue de la sociologie, de l’économie, de la psychologie et de la critique. EaN a aussi interrogé ses autrices, Hélène Ling et Inès Sol Salas, sur le le sens et la valeur d’une institution de la vie des livres : les prix littéraires.
Lire la suite…
par Claude Grimal et Jeanne Bacharach

;