Numéro 151

Linda Lê (1963-2022)

Linda Lê De personne je ne fus le contemporain Hommage à Linda Lê En attendant Nadeau

Linda Lê © Beowulf Sheehan

Linda Lê était une grande lectrice et une grande écrivaine : elle est morte lundi 9 mai à l’âge de 58 ans. En attendant Nadeau rend hommage à celle qui avait publié près d’une trentaine de livres, et donné à notre journal de nombreux articles. Pierre Benetti lit son dernier livre, De personne je ne fus le contemporain ; Hugo Pradelle évoque cette voix singulière, qui reconnaissait les dangers de la littérature et les embrassait résolument.
par Pierre Benetti et Hugo Pradelle

Un siècle d’histoire transsaharienne

Nétonon Noël Ndjékéry © Joao Cardoso

Il n’y a pas d’arc-en-ciel au paradis, fiction poétique et géopolitique de Nétonon Noël Ndjékéry, invente une nouvelle Utopie au cœur du lac Tchad. Depuis cette île mobile, l’écrivain observe les déluges de l’histoire de la fin du XIXe jusqu’au début du XXIe siècle : la colonisation, le temps des indépendances et des coups d’État, l’émergence du terrorisme…
Lire la suite…
par Ninon Chavoz

Le roman chant de Mariama Bâ

Mariama Bâ à l’École normale de Rufisque

Une si longue lettre de l’écrivaine sénégalaise Mariama Bâ (1929-1981) est lue dans le monde entier. Mais son deuxième roman, Un chant écarlate, publié à titre posthume en 1982, est beaucoup moins connu. Grâce à la jeune maison d’édition féministe Les Prouesses, qui en fait son premier titre, ce très beau roman paraît pour la première fois en France.
Lire la suite…
par Alice Chaudemanche

Qu’est-il-arrivé à la Liseuse de Vermeer ?

« La Liseuse à la fenêtre » de Johannes Vermeer, avant la restauration de 2020-2021, puis en cours de restauration, avec le Cupidon réapparu (Dresde, Gemäldegalerie Alte Meister)

Pendant plus de deux siècles, La liseuse à la fenêtre représentait la quintessence de l’intériorité. Mais en faisant réapparaître le visage d’un Cupidon au-dessus de la jeune fille, la restauration récente a complètement changé le sens du tableau qui, désormais, ne parle que d’amour : ou comment une vérité de l’histoire de l’art l’a emporté sur la continuité des rencontres d’une œuvre d’art avec son public.
Lire la suite…
par Wioletta Miskiewicz

Un monde émouvant et mouvant

La beauté lumineuse et souvent malicieuse de La bouée, recueil de neuf récits étroitement liés entre eux, tient au regard que Natacha Andriamirado porte sur le monde, sur les individus ; elle tient aussi à la langue que l’écrivaine invente pour les raconter.
Lire la suite…
par Gabrielle
Napoli

Ottomans et Turcs, frères ennemis ?

Le dernier roman de Tahsin Yücel (1933-2016) raconte les contradictions de son pays, entre affirmation nationaliste et tropisme occidental, éclaire les différents visages du régime d’Erdoğan : religion, affairisme, clientélisme et nostalgie ottomane.
Lire la suite…
par Jean-Paul Champseix

Un superbe personnage

Après le remarqué La grande idée, Anton Beraber propose deux textes courts rédigés dans une langue toujours originale : Braves d’après, un récit de couleur naturaliste et Celles d’Hébert, portrait d’une tendre drôlerie d’un improbable séducteur.
Lire la suite…
par Maurice Mourier

La race comme idéologie et comme expérience

La race comme idéologie et comme expérience : deux ouvrages majeurs

Deux entrées séparées dans une gare sud-africaine (années 1960). Photographie d’Ernest Cole (domaine public)

Jean-Frédéric Schaub et Silvia Sebastiani étudient la construction de l’idéologie raciale durant la période de l’Ancien Régime, sur le sol européen mais aussi en Afrique et aux Amériques ; dans un texte foisonnant et audacieux dont on attend impatiemment la traduction française, le philosophe américain Lewis Gordon oppose la réalité humaine à la recherche obsessionnelle de la pureté.
Lire la suite…
par Sonia Dayan-Herzbrun

Mikhaïl et Raïssa

Une biographie de Gorbatchev par Taline Ter Minassian

Mikhaïl et Raïssa Gorbatchev à Paris, place de la Bastille, le 4 juillet 1989 © Olivier Dumay/CC4.0

Pour beaucoup, il était l’homo sovieticus du futur ; mais le Secrétaire général du Parti communiste Mikhaïl Gorbatchev, qui voulait réformer l’URSS pour la sauver, est rapidement devenu un homme dépassé par les événements. Brève, synthétique et impartiale, une biographie de Taline Ter Minassian rappelle son itinéraire, en soulignant le rôle crucial de son épouse et principale conseillère,  Raïssa Gorbatcheva.
Lire la suite…
par Sonia Combe

Rieucros, camp français méconnu

Un camp d’internement en Lozère. Rieucros, 1938-1942

Le camp de Rieucros © Presses universitaires du Midi

À Rieucros, en Lozère, l’État a installé pendant la Seconde Guerre mondiale un des deux cents camps français qui couvraient le territoire national, le seul camp réservé uniquement aux femmes. Il vient de faire l’objet pour la première fois d’une véritable étude historique qui informe sur les conditions de ces internements et ouvre une réflexion sur les rapports de l’administration française avec les étrangers.
Lire la suite…
par Jean-Yves Potel

;