Numéro 101

Entretien avec Mia Couto

Mia Couto, Les sables de l'Empereur, Entretien En attendant Nadeau

Mia Couto © Jean-Luc Bertini

Trois romans de Mia Couto sont rassemblés en un seul volume. L’écrivain et biologiste mozambicain s’est entretenu avec EaN à propos de ce projet, pour lequel il a réécrit ses textes.
Lire la suite…
propos recueillis par Pierre Benetti

Décamérez !

Décamérez ! En attendant Nadeau Nathalie Koble Catastrophe

Manuscrit du « Décaméron », de Giovanni Boccaccio © Gallica/BnF

Le Decameron met en scène une communauté qui résiste à la contagion et à la solitude en se racontant des histoires. La médiéviste Nathalie Koble reprend le flambeau de Boccace, en partageant chaque jour un épisode de sa traduction improvisée pendant le confinement.

Ce qui nous arrive

Ce qui nous arrive : crise du Coronavirus En attendant Nadeau

« Prédelle (Until) » d’Agnès Thurnauer (2018). Photo: Alberto Ricci

Submergés par les discours, savants ou dérisoires, inquiétants ou contradictoires face à la contagion et au confinement, nous pensons à toute allure sans savoir toujours quoi penser. Des livres, anciens ou récents, nous aident à prendre le temps de réfléchir à ce qui nous arrive maintenant.

Trier les vies

Frédérique Leichter-Flack, Qui vivra, qui mourra. Quand on ne peut pas sauver tout le mondeLa catastrophe sanitaire oblige les médecins à choisir « qui soigner pour continuer à soigner ». En 2015, Frédérique Leichter-Flack montrait comment ces difficiles questions d’éthique médicale sont prises en charge par les fictions et la littérature, qui ne leur apportent pas de réponses mais des éléments pour les penser et en apprivoiser le tragique.
Lire la suite
par Tiphaine Samoyault

Plaisirs de la vulgarisation scientifique confiné

Luc Perino Patients zéro Ce qui nous arrive En attendant Nadeau

© Éditions de la Découverte

Patients zéro, de l’épidémiologue Luc Perino, fait le récit de la découverte et du traitement (ou de l’échec des traitements) de certaines maladies. Et pour une fois, les vedettes ne sont pas les médecins, mais les malades.
Lire la suite…
par Maurice Mourier

Peindre la peur en Italie

Patrick Boucheron Conjurer la peur Ce qui nous arrive En attendant Nadeau

« Effets du bon gouvernement sur la cité » d’Ambrogio Lorenzetti (1338-1340)

En 2013, Patrick Boucheron publiait Conjurer la peur, dans lequel il regardait la « Fresque du bon gouvernement » peinte, dix ans avant l’épidémie de peste qui frappa Sienne au XIVe siècle, par Ambrogio Lorenzetti. Le peintre essayait d’y conjurer une peur très actuelle : celle de la domination du pouvoir unique sur le pouvoir en commun.
Lire la suite…
par Paul Bernard-Nouraud

Histoire mondiale d’un tour du monde

Romain Bertrand, Qui a fait le tour de quoi ? L’affaire Magellan

En posant un regard neuf et audacieux sur Magellan, Romain Bertrand s’attaque à l’un des navires amiraux des « Grandes Découvertes. »
Lire la suite…
par Frédéric Werst

La fin du monde est à la mode

Yves Citton et Jacopo Rasmi, Générations collapsonautes. Naviguer par temps d’effondrement

© Jean-Luc Bertini

Les éditeurs ont parfois le sens de l’actualité, et la Poste a souvent le sens du timing : juste avant de se confiner, Ulysse Baratin a reçu Générations collapsonautes, d’Yves Citton et Jacopo Rasmi, qui explore les scénarios d’apocalypses environnementales guettant notre civilisation industrielle.
Lire la suite…
par Ulysse Baratin

Internet et la révolution

Zeynep Tufekci, Twitter & les gaz lacrymogènes. Forces et fragilités de la contestation connectée En attendant Nadeau

De l’enthousiasme pour les révolutions « connectées » du Printemps arabe à l’effroi provoqué par la manipulation des réseaux sociaux, la technophilie a cédé la place au cyberpessimisme. C’est oublier que « la technologie n’est ni bonne ni mauvaise ; et n’est pas neutre non plus », comme le rappelle la chercheuse, sociologue et développeuse informatique de formation Zeynep Tufekci dans Twitter & les gaz lacrymogènes.
Lire la suite…
par Zoé Carle

;